Partagez | 
 

 vis ma vie (ft rio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
yü ayaka
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
442

pseudo :
NIGHT GLOW. aka aya la douceur aka cyrielle

avatar + © :
Lee Perfect Sung Kyung + ivana

âge du perso :
23

adresse :
meguro

emploi/études :
étudiante en médecine qui fait pousser de la beuh

décore ton profil :
#PINKISTHEBEST
#SAILORFOREVER
#TEAMTAXI
leave me paralyzed love
guilty pleasure
new paradise
sister of another mother






Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Oct - 21:32





vis ma vie
Rio & Ayaka



━  Journée banale rien de bien passionnant dans la vie rêvée de miss Yü deuxième du nom. Comme à son habitude elle avait traîné sur les bancs de la fac, écouté sans grands intérêts les différentes classifications des maladies. Par moment elle se demandait très franchement ce qu’elle foutait là et comment elle pouvait encore donner le change si facilement. Merci dieu elle était née avec des capacités intellectuelles dépassant la moyenne et un compte en banque bien remplie. Habituellement elle parvenait même à briller avec des questions pertinentes qui ne faisait qu’assoir son statut de top student. Mais aujourd’hui son esprit vaguait ailleurs. Elle pensait d’abord à Joo et à cette petite escapade qu’ils s’étaient programmés. Escapade qui n’aurait absolument rien de catholique. Elle traînait sur instagram likant les photos de gens qui comme elle sauve le monde en postant des selfies sur le net. Puis enfin elle se demandait qui elle allait bien pouvoir traîner à la soirée de richous qui l’attendait ce soir. Le genre de soirée qu’elle connaissait par coeur et auquel elle se rendait encore et toujours dans l’espoir qu’il s’y passe quelque chose. Il arrivait parfois que son vœu se réalise, mais la plupart du temps c’est soirée n’était qu’une réunion fade de gens qui se connaissaient depuis la nuit des temps et n’avait jamais rien d’autre à se raconter que l’histoire de la soirée d’avant retravaillée pour faire croire qu’il s’agit d’une nouvelle anecdote. Pourquoi continuait telle donc d’y aller ? Parce que c’était pour elle synonyme d’argent de poche. Sa mère lui glissait gentiment un joli chèque à chaque fois que sa cadette déniait faire l’effort de venir.  A croire que madame Yü avait finalement apprit à prendra sa fille par les sentiments. Elle avait beau avoir le coeur sur la main et vouloir aider son prochain Ayaka était aussi faible que les autres quand il était question d’argent. Elle parcourt son répertoire avant de s’arrêter sur un prénom : Rio. Machinalement un grand sourire se dessine sur son visage. Elle sait enfin qui va pouvoir apporter un peu de douceur et d’animation à une soirée qui s’annonçait maussade. Sans plus attendre, elle lui envoie un SMS, lui demandant si elle est libre ce soir et si faire une excursion dans le pays merveilleux des jeunes riches la tente. Évidemment son amie se montre intéressée. Rendez-vous est prit dans un bar  branché de Shibuya. Ferari et autre limousine à l’entrer de quoi direct donné l’ambiance. On se doute déjà que certains se font un rail pour supporter le vide intersidéral de leur vie. Peut être qu’emmené Rio l’innocence née dans un endroit pareil n’était pas l’idée de siècle, mais qu’à cela ne tienne c’était maintenant chose faite la jolie petite tête brune s’avançait vers elle l’air enjoué. «  RIOOOOOOOOO » dit elle en se lançant dans les bras de la jeune femme tout aussi enjouée. «  Prêtre pour ton entrée dans le monde des richous  ? » De quoi teaser la jeune femme avant le vrai game.
made by pandora.

_____________________________
My hands wrapped around the stick shift  swerving on the 405,
I can never keep my eyes off this. My neck, the feeling of your soft lips illuminated in the light, bouncing off the exit signs I missed— .






#SASSYSAILOR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fujibe Rio
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
581

pseudo :
oska

avatar + © :
HSG ©️ kelly

emploi/études :
seiyu

décore ton profil :






Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Oct - 21:59





vis ma vie
Rio & Ayaka



━  Ceux qui me connaissent peuvent témoigner. Je suis une personne optimiste. Je m'efforce de toujours trouver quelque chose de positif même dans les situations les plus foireuses. Ça ne me dérange pas de vivre dans un minuscule appartement. Que ma chambre, mon salon et ma cuisine soient la même pièce ne me pose pas de problème. Je trouve même cool le fait de travailler dans un bar parce que le boulot de mes rêves ne me rapporte pas encore suffisamment d'argent. Je fais même des rencontres plutôt chouettes. Non vraiment, je ne suis pas pessimiste. Mais là ça fait une semaine que je tire la gueule. Le seul contrat que j'ai eu se résumait à deux phrases. Dont une de quatre mots. Journée de merde. Je devais avoir un bien meilleur contrat mais mon agence m'a appelée ce matin. Le projet est annulé. Ce matin en partant faire les courses j'ai failli me mettre à pleurer en voyant la porte de l'appartement d'Ichiro. Rien que son nom me file la nausée. Allô le monde, ici Fujibe Rio. 20 ans et son premier  vrai coup de déprime. Comme mon existence est triste. Me mettre dans un tel état pour un homme. J'ai abandonné l'idée d'aller faire les courses et j'ai mangé des ramens instantanées. J'ai honte de moi. Ça doit bien faire une heure que je fais l'étoile de mer sur le parquet. Entre le canapé et le coin cuisine, pas loin de la porte de la salle de bain. Le seul endroit  où je puisse réellement m'entendre de tout mon long malgré mon petit gabarit. C'est bien la première fois que je trouve cet endroit trop étroit. Si j'avais de l'argent j'irais dans un de ces cafés à chats. Aaaaaah. Ça suffi. Je me relève d'un coup en tirant une tête de six pieds de long. C'est trop chiant de déprimer. Ça n'a vraiment aucun intérêt. C'est à ce moment-là que mon téléphone sonne. Ne me jette presque dessus. Je souris en voyant le nom d'Ayaka affiché sur l'écran. Je lis son message d'une traite. Une soirée en sa compagnie ? Bien-sûr que je suis partante ! Je lui réponds aussitôt. Voilà comment faire passer mon vague à l'âme. Je regarde l'adresse du bar où nous devons nous retrouver. Urg. Encore un endroit branché où un verre coûte la moitié de mon salaire. Je vais devoir faire des efforts de toilette. Ainsi soit-il.
Et me voilà en route dans les rues de Shibuya pour rejoindre mon amie. J’ai galéré comme une malpropre pour me mettre de l’eyeliner. Pour ce qui est de ma tenue j’ai opté pour une robe noire. Et pas trop sexy non plus. Avec mon physique de poupon j’ai rapidement l’air de sortir d’un site porno –illégal, pour pédophiles… Tout sourire j’accélère le pas quand je voie Ayaka qui se jette littéralement dans mes bras. Ça fait un bien fou. Je l’accueil à bras ouverts et la serre contre moi. « Ayaka ! » J’ai un rire forcé mais moqueur à la question de mon amie. « Scout toujours prêt. » Je dis en me mettant au garde-à-vous. Parce que c’est le seul truc qui me vient… « Je suis navrée. Je voulais mettre ma robe fourreau Chanel mais elle est au pressing. » Je rajoute un prenant un ton délicieusement snob. Je suis véritablement curieuse à l’idée de découvrir cet univers qui m’est inconnu. Je me demande si c’est comme dans les films. On risque de me regarder de haut avec mes collants achetés en supérette. Tant pis. « Tant qu’il y a à boire. Je suis d’humeur à picoler. » Boire pour oublier. Je suis de plus en plus pathétique.  

made by pandora.

_____________________________
Where are you walking right now ? Say you love me. I couldn’t sleep a single bit, I think I’m sick. That’s right, I like you. — .
not your little sister
Revenir en haut Aller en bas
yü ayaka
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
442

pseudo :
NIGHT GLOW. aka aya la douceur aka cyrielle

avatar + © :
Lee Perfect Sung Kyung + ivana

âge du perso :
23

adresse :
meguro

emploi/études :
étudiante en médecine qui fait pousser de la beuh

décore ton profil :
#PINKISTHEBEST
#SAILORFOREVER
#TEAMTAXI
leave me paralyzed love
guilty pleasure
new paradise
sister of another mother






Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Oct - 18:41





vis ma vie
Rio & Ayaka



━  Elle ne sait pas bien pourquoi, mais à chaque fois que son regard croise celui de Rio, Ayaka ne peut s’empêcher de sourire. C’est aussi simple que ça. Dès l’instant même où elle a posé ses yeux sur elle dans ce petit bar pourtant mal éclairé elle à tout de suite su qu’entre elles s’écrierait une histoire. C’était dès lors une évidence, un feeling et Ayaka est du genre à penser que ce genre de sensation ne trompe pas. Elle aime la fraîcheur de la jeune femme,  son côté enfantin,son innocence, sa naïveté.  Cette image presque ingénue, d’une petite fée perdue dans un monde de vautour. Dès lors c’est simple il a fallu qu’Ayaka s’empare de cette bouffée d’air frais, qu’elle aussi ai le droit de côtoyer ce petit rayon de soleil. Elle a voulu la prendre sous son aile, jouer les grandes sœurs. Lui faire découvrir son monde à elle, l’entraîner dans ses folles histoires. Si bien que ce soir elle se tenait à ses côtés dans une élégante petite robe prenant très à cœur le nouveau rôle de petite snobinarde qu’elle s’était octroyait le temps d’une soirée. «  Chanel ou pas on y voit que du feu, tout est dans l’attitude mon chat, l’attitude c’est la base » Une pitch ligne à la hauteur des plus grandes stars de télé-réalité. On se serait presque cru dans l’une de ces émissions débiles où le temps d’une soirée on échange nos vies pour voir si l’herbe et plus verte chez le voisin. Ayaka n’était franchement pas persuadée que sa vie valait plus la peine d’être vécue que celle de quelqu’un d’autre. Elle savait seulement que contrairement à la plupart des êtres de cette planète elle avait eu le privilège de naître avec une sacrée cuillère en argent dans la bouche et on a beau dire, l’argent ne fait très certainement pas le bonheur, mais il y contribue tout de même grandement. «  T’inquiètes pas en ce qui concerne l’alcool tu vas être servie » Oh ça oui elle ne doutait pas que ses charmantes connaissances du jardin d’enfants auraient mis les bouches et doubles en ce qui concerne l’alcool. «  Alors, Cendrillon, prête à sauter le grand pas ? Accroche-toi bien au bras de ta marraine la bonne fée, ça va envoyé » Sans plus attendre elle avait saisi le bras de son amie avec de s’élancer d’un pas décidé vers les festivités. Une fois à l’intérieur de l’édifice, Ayaka devait bien avouer que pour une fois l’organisateur de la soirée avait fait preuve d’un peu d’originalité. On était bien loin des salons mondains qui accueillaient habituellement ce genre de retrouvailles.  Ce soir c’était exit les rabat-joie et  les bonnes manières. Bienvenue dans le monde merveilleux de la jeunesse dorée de Tokyo, celle qui dépense sans compter et qui a pour habitude de s’amuser dans une luxure démesurée. DJ au point, alcool à flot, des corps déjà en train de se déhancher au rythme assourdissant de la musique, des danseuses, du champagne... «   Qu’est-ce que tu en dis ? » Oui elle était curieuse de recueillir les premières impressions de celle qui l’accompagnait ce soir.

made by pandora.

_____________________________
My hands wrapped around the stick shift  swerving on the 405,
I can never keep my eyes off this. My neck, the feeling of your soft lips illuminated in the light, bouncing off the exit signs I missed— .






#SASSYSAILOR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fujibe Rio
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
581

pseudo :
oska

avatar + © :
HSG ©️ kelly

emploi/études :
seiyu

décore ton profil :






Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Nov - 10:33





vis ma vie
Rio & Ayaka



━  Je ris. Je souris. Et dire que me jeter par la fenêtre de mon appartement me semblait être une option tout à fait envisageable il y a quelques heures. Je suis tout bonnement incapable de me morfondre sur mon sort trop longtemps. Je prends en note les paroles d’Ayaka. J’ai du mal à croire en mon attitude quand je suis plongée dans ce genre d’endroit. Je sais mentir avec ma voix. Prendre un ton plus assuré que les organisateurs de cette soirée mais mon physique me rattrape facilement. Un mètre douze au compteur et un visage qui me permettrait de toucher des réductions au ciné… A nous voir, on pourrait facilement penser qu’Ayaka est ma grande sœur. Alors que nous avons tout juste un an d’écart. Il n’y pas que le physique ou l’accumulation des zéros sur nos comptes en banque qui font la différence. Ayaka est tellement plus à l’aise dans Tokyo quand je suis une campagnarde pure souche. Elle est un genre de guide dans ce monde dont je ne comprends pas encore très biens certains codes.
On entend déjà les basses depuis l’extérieur. C’est fou comme ce simple son peut me mettre de bonne humeur et me donner la bougeotte. « Oh oui Ayaka-sama.  Montre-moi le chemin ! » Je réponds avec entrain juste avant que mon amie ne m’entraine vers l’intérieur du bâtiment. L’excitation et l’appréhension se mêlent dans mon ventre. Au premier abord l’endroit ressemble à un club comme les autres. Musique électro, danseurs déchainés et vapeurs d’alcool. Seulement au premier abord. Il suffirait de regarder les chaussures hors de prix des convives pour se rendre compte que je suis bien loin des clubs que je fréquente certains soirs. C’est comme une boîte normale mais aux odeurs de transpiration et d’alcool se mélange celle de l’argent.  Si si, en tendant le nez on peut la sentir. Je reste quelques secondes ébahis devant ce spectacle. Ce n’était pas vraiment ce que j’avais imaginé. Je voyais plutôt une soirée mondaine ambiance coupes de champagne et expressions pincées. « J’avais autre chose en tête mais je crois que je préfère ça. » Ici au moins mon manque de manière risque de passer inaperçu. « Allons chercher à boire avant que je ne me sente pas à ma place. » Grand sourire, j’attrape Ayaka par le poignet et commence à avancer. Au bout de quelques pas je m’arrête. Je n’ai aucune idée d’où aller. « Ouais non en fait je vais te suivre.  Tu sauras mieux faire que moi. » Je suis obligée de me percher sur la pointe des pieds pour atteindre les oreilles d’Ayaka et avoir une chance qu’elle m’entende. L’inconvénient quand vous êtes petite et que votre amie fait le double de votre taille… C’est là qu’une question se pose. Je vais faire comment pour consommer autre chose que de l’eau ? Même la bière doit être en dehors de mes moyens. Je garde cette interrogation honteuse pour moi.


made by pandora.

_____________________________
Where are you walking right now ? Say you love me. I couldn’t sleep a single bit, I think I’m sick. That’s right, I like you. — .
not your little sister
Revenir en haut Aller en bas
yü ayaka
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
442

pseudo :
NIGHT GLOW. aka aya la douceur aka cyrielle

avatar + © :
Lee Perfect Sung Kyung + ivana

âge du perso :
23

adresse :
meguro

emploi/études :
étudiante en médecine qui fait pousser de la beuh

décore ton profil :
#PINKISTHEBEST
#SAILORFOREVER
#TEAMTAXI
leave me paralyzed love
guilty pleasure
new paradise
sister of another mother






Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Nov - 22:05





vis ma vie
Rio & Ayaka



━ Elle n’a jamais eu la prétention d’être le genre de fille qui peut être pris comme modèle ou comme figure référente. Après tout elle est assez honnête avec elle-même pour savoir que sa vie est loin d’être un prototype parfait de ce qui devrait être fait. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé pour combler ses parents. Alors qu’elle était encore haute comme trois pommes, elle était celle qui prenait exemple sur son aîné, mais également celle qui devait faire les choses bien afin que ses cadets suivent le mouvement. Seulement, au grand regret de ses parents ayaka n’a jamais résisté à l’envie d’être le petit canard boiteux, celui qui refuse de rentrer dans les rangs parce que c’est ce que tout le monde attend d’elle. C’est vrai, elle n’est aujourd’hui peut être pas la fille rêvée par ses parents, mais il lui semble être une jeune femme un peu près indépendante, qui défend ses idées. Elle ne répond pas aux codes, et probablement à des milliers d’années-lumière de ce qu’on attend d’elle, de toute ces filles qui les entourent. Celles qui ont décidé de suivre la voie qui leur est toutes tracée. Elle ne les critique pas, après tout par manque de courage elle aurait elle aussi pu finir comme elles. C’est peut être finalement ça qu’elle a envie de montrer à Rio ce soir, peut importe d’où l’on vient la vie se résume à une succession de choix.  Décider ou non de sauter le pas, de prendre des risques. Elle entraîne son amie en direction du bar, le club est déjà plein à craquer, les corps se serrant les uns contre les autres et l’alcool coulant à flot. Elles parviennent tout de même à se frayer un chemin, au bar plusieurs regards se posent sur elles. Un jeune homme, qu’Ayaka ne pense pas connaître fini par leur demandé s’il peut leur offrir quelque chose à boire. Après tout pourquoi pas il ne s’agit que d’un verre et cela ne les engagent en rien. «  Pourquoi pas, ça te dis Rio? » Elle se retourne, histoire de voir si cette dernière est intéressée par la proposition. Elles sont ici pour se fondre dans la masse, vivre la vie de ses filles et fils à papa, qu’Ayaka a renié depuis plusieurs années maintenant même si elle doit bien admettre que se retour aux sources l’amuse énormément. « C’est d’accord ! » Elle n’a même pas attendu la réponse de son amie, estimant  qu’elle ne lui en tiendra de toute façon pas rigueur. Le garçon s’éloigne à la recherche des verres tant attendus. «  Tu m’en veux pas n’est-ce pas ? J’me suis dit que ça pourrait être drôle. Mais si ça te dis pas on peut toujours partir  c’est tellement grand ici qu’il va pas nous retrouver tout de suite. » Oui, il suffisait d’un mot de Rio pour qu’elles ne s’engouffrent pas dans ce plan qui pouvait s’avérer foireux.



made by pandora.

_____________________________
My hands wrapped around the stick shift  swerving on the 405,
I can never keep my eyes off this. My neck, the feeling of your soft lips illuminated in the light, bouncing off the exit signs I missed— .






#SASSYSAILOR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
do you use emojis ?
profil

Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN: