Partagez | 
 

 家族事件 (keishi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sato Atsushi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
23/10/2016

messages :
31

pseudo :
Ilkpsh

avatar + © :
Max Changmin + © Neo Venus

adresse :
Chiyoda

emploi/études :
Arnaqueur professionnel

décore ton profil :


You have the sickness like your father had before you. He stifled it the only way he could. These mental perversions are an affliction of the extremely affluent. Cousins marry cousins to protect the money, to keep the estates whole. Inbreeding. Becomes a right of passage to have a psychotic or two in the line.



He didnt know what was defeating him, but he sensed it was something he could not cope with, something that was far beyond his power to control or even at this point in time comprehend



FICHE - LIENS - TELEPHONE - TOPIC RP



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Oct - 23:23

Family Affair

Il y a quelques jours, tu as reçu un appel de ton cher cousin Keishi, ce dernier te demandant de retrouver une tierce personne qui aurait probablement volé l'argent dans le coffre fort de l'hôtel des Sato après cet incident, ce tremblement de terre ayant détruit un bon nombre de fondations, dont le fameux hôtel. Bien entendu, il n'y a eu que quelques dégâts, rien de grave mais des rénovations sont bien entendus nécessaires. Quoiqu'il en soit, après t'avoir fait la description du gars, tu t'es servis de tes connaissances pour traquer le mystérieux inconnu ainsi que les relations que tu as dans le domaine de la pègre et il ne fallut qu'une semaine pour découvrir qui était ce fameux mec. Puis, il t'as fallut une bonne matinée pour le trouver et, finalement, le kidnapper afin de l'enfermer dans cet entrepôt, isolé de la capitale japonaise où le jeune homme allait vivre les pires heures de sa vie en compagnie d'une famille pas très fréquentable.
C'était alors à ton tour d'appeler ton cher cousin tout en lui expliquant où vous étiez. Probablement une demi-heure plus tard, le voilà, arrivant comme d'habitude, sans être en retard. « Il est à l'intérieur, j'ai pas encore commencé. » Pas besoin de dire ce que c'est, tout deux êtes au courant des activités que tu mènes en parallèle de ton boulot d'arnaqueur et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle Keishi t'as contacté pour ce job. Ouvrant alors la porte tout en l'intimant à entrer, tu refermes cette dernière avant d'allumer l'unique source de lumière à l'intérieur pour laisser apparaître au centre de la pièce un jeune homme totalement terrifié, ligoté à une chaise et, bien entendu, uniquement vêtu d'un boxer. À côté de lui, tout tes outils sont présents et tu sais déjà le plaisir que va te procurer cette petite torture physique qui lui sera infligée.
© 2981 12289 0

_____________________________


Dead inside
There's a sorrow and pain in everyone's life, but every now and then there's a ray of light that melts the loneliness in your heart and brings comfort like hot soup and a soft bed. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Sato Keishi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
181

pseudo :
PBG

avatar + © :
GD crédits: kastielle

âge du perso :
27

adresse :
Jack a coulé, toi t'es sur ta porte flottante à côté des glaçons.

emploi/études :
Directeur/futur CEO des hôtels du père

décore ton profil :
Il aggrave mon cas...


Merci toi.


Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct - 13:17

Bon ben là, il y a ce qu'on appelle une belle boulette, j'ai plus ma réponse

_____________________________


« souffle le vent »
© .bizzle




RPZ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sato Atsushi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
23/10/2016

messages :
31

pseudo :
Ilkpsh

avatar + © :
Max Changmin + © Neo Venus

adresse :
Chiyoda

emploi/études :
Arnaqueur professionnel

décore ton profil :


You have the sickness like your father had before you. He stifled it the only way he could. These mental perversions are an affliction of the extremely affluent. Cousins marry cousins to protect the money, to keep the estates whole. Inbreeding. Becomes a right of passage to have a psychotic or two in the line.



He didnt know what was defeating him, but he sensed it was something he could not cope with, something that was far beyond his power to control or even at this point in time comprehend



FICHE - LIENS - TELEPHONE - TOPIC RP



Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct - 23:43

Family Affair

La violence, c’est quelque chose que t’as toujours connu, qui fait partit de toi et qui te définit en quelque sorte. C’est ton train de vie, tu as été baigné dedans depuis ta tendre enfance et qui ne cesse de te suivre au fil du temps. Autrefois, tu en étais la victime mais depuis tout à changé, rien n'est plus pareil, c’est ce qui t’as rendu plus fort et sur de toi. Aujourd’hui, tu es digne d’être un véritable Sato, cette famille vraiment peu fréquentable dont tu fais partit et que ton père semblait éviter comme la peste. De toute manière, il ne pouvait plus rien faire a présent avec son corps enterré il y a des années de ça à présent. Maintenant, tu gères tes activités illicites seul ou en compagnie de tes cousins comme actuellement, dans cet entrepôt qui était désormais vidé et propice à ce que tu comptais faire en compagnie de Keishi, l'un de tes cousins.
Tout l’outillage était prêt et tu n’attendait plus que le top départ du garçon pour commencer ton petit jeu sur le dénommé Abe Shin, un employé de l’hôtel Sato qui avait volé de l’argent qui n’était pas si blanc que ça, voilà pourquoi il avait fait appel à toi afin de lui tirer les vers du nez d’une manière vraiment peu diplomate. Puis vint le signal du top départ annoncé par ton cher cousin tandis qu’un sourire lubrique se dessinait sur tes lèvres pendant que tu commençais a enfiler des gants en latex. « Alors mon mignon, refuser de parler c’est ton choix, le miens c’est de t’exploser la gueule car tu as fais ce choix la. » Puis te saisissant soudainement d’une clé a molette, tu viens lui asséner un violent coup contre sa mâchoire tout en riant aux éclats lorsque tu entends ses hurlements de douleur, ce qui t’incite à lui en donner un deuxième. « Alors, tu refuses toujours de parler ou bien je m’arrête la ? »

© 2981 12289 0

_____________________________


Dead inside
There's a sorrow and pain in everyone's life, but every now and then there's a ray of light that melts the loneliness in your heart and brings comfort like hot soup and a soft bed. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Sato Keishi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
181

pseudo :
PBG

avatar + © :
GD crédits: kastielle

âge du perso :
27

adresse :
Jack a coulé, toi t'es sur ta porte flottante à côté des glaçons.

emploi/études :
Directeur/futur CEO des hôtels du père

décore ton profil :
Il aggrave mon cas...


Merci toi.


Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct - 23:49

Family Affair

Le coup partit, sans douceur aucune, comme un éclat de foudre rouge sur le corps pâle de la terre. Maintenant défiguré, la proie des Sato hurlait, tentait de se débattre face au Cerbère qui gardait les Enfers de Keishi. Ce dernier rit, à un tel point que même l’héritier en ressent une pointe de frissons, qui n’avait rien à voir avec le plaisir que semblait prendre Atsushi. Si user de la violence ne le dérangeait pas moralement, le brun n’aimait pas se salir les mains, et voir un spectacle si vomissant de sang, si sale – bien que cela ne l’émouvait pas – n’était pas son passe-temps favoris. Mais il se devait d’être là, avec son cousin, pour retrouver ce qu’on lui avait volé. Les larmes de l’Abe se mêlaient aux perles de son liquide vital, son regard suppliant plongés dans celui de l’héritier terne. Non, Keishi n’avait aucune compassion. Il l’avait volé, il allait payer et il commençait déjà à rembourser sa dette. « Je vous en supplie… Lai… Laissez-moi partir, je n’ai rien fait. » L’héritier soupira en se massant la nuque. « Tu m’exaspères. Dis-moi simplement où est mon argent et on ‘’oubliera tout’’. » Non, jamais ils n’oublieraient et même si le futur CEO des hôtels ne comptaient pas tuer cet homme, il avait bien en tête de le faire taire à jamais. « Je… Je », Keishi roula des yeux. « Pourquoi t’obstines-tu à mentir ? » Il se tourna vers son cousin, un peu moqueur envers cette victime qu’il commençait à exécrer à un point non permis. « On dirait qu’il est maso. » En d’autres termes, cela voulait dire : « Démonte-le. »

© 2981 12289 0

_____________________________


« souffle le vent »
© .bizzle




RPZ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sato Atsushi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
23/10/2016

messages :
31

pseudo :
Ilkpsh

avatar + © :
Max Changmin + © Neo Venus

adresse :
Chiyoda

emploi/études :
Arnaqueur professionnel

décore ton profil :


You have the sickness like your father had before you. He stifled it the only way he could. These mental perversions are an affliction of the extremely affluent. Cousins marry cousins to protect the money, to keep the estates whole. Inbreeding. Becomes a right of passage to have a psychotic or two in the line.



He didnt know what was defeating him, but he sensed it was something he could not cope with, something that was far beyond his power to control or even at this point in time comprehend



FICHE - LIENS - TELEPHONE - TOPIC RP



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 0:55

Family Affair

Les coups partent et les cris de douleurs se font entendre. Tu te délectes de cette souffrance que tu infliges au jeune homme, preuve que tu as toujours été sadique dans l'âme, ce pourquoi tu t'étais mit à t'esclaffer tandis que ledit Abe se tordait d'agonie. Puis, le laissant finalement parler, l'ancien employé – parce que oui, il était évident qu'il n'allait pas rester parmi le personnel – avait décidé de vous supplier, chose à ne pas faire bien entendu puisque Keishi te donnait de nouveau le signal de départ afin d'assouvir des pulsions qui te faisaient tant de bien. Souriant de nouveau avec cet air pervers sur le visage, tu avais tranquillement reposé cette clef à molette, te saisissant alors de ce couteau de boucher, découpant la moindre chose avec une aisance particulière. « Tu sais ce qu'on va faire ? À chaque mauvaise réponse je découpe l'un de tes doigts. C'est dommage, t'es sexy pourtant... Bien entendu, il y a déjà une mauvaise réponse. » T'approchant du garçon, tu lui avais attrapé sa main, découpant alors lentement son annulaire, savourant chaque hurlement de douleur du japonais qui te suppliais d'arrêter. « Alors, où est l'argent ? » N'entendant que les pleurs du garçons, ton rire vint de nouveau animer l'entrepôt tandis que tu te mettais à hacher de nouveau l'un de ses doigts tout en l'observant se tordre de douleur. « J'espère que tu vas répondre aux questions de ton patron à présent, je te laisse les doigts saufs pour le moment. La prochaine fois, j'empire. »
© 2981 12289 0

_____________________________


Dead inside
There's a sorrow and pain in everyone's life, but every now and then there's a ray of light that melts the loneliness in your heart and brings comfort like hot soup and a soft bed. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Sato Keishi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
181

pseudo :
PBG

avatar + © :
GD crédits: kastielle

âge du perso :
27

adresse :
Jack a coulé, toi t'es sur ta porte flottante à côté des glaçons.

emploi/études :
Directeur/futur CEO des hôtels du père

décore ton profil :
Il aggrave mon cas...


Merci toi.


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 21:24

Family Affair

Le spectacle ne s’arrêtait pas, les coups s’abattaient comme une pluie torrentielle sans que la victime ne puisse s’y opposer, et tant mieux. Le monstrueux saisissait un couteau dont l’acier froid faisait symétrie à l’âme gelée du cousin Sato. Eprouvait-il à ce point du plaisir ? Au point de sourire tel un carnassier en proie à la faim, bien heureux d’avoir trouvé sa nourriture du jour ? Cela intriguait Keishi mais ce dernier ne se donnait pas tant l’opportunité d’y penser plus, il devait, après tout, se concentrer sur la situation présente : à savoir, découvrir où se cachait son argent. Voilà l’héritier qui haussât un sourcil, un peu étonné par la manœuvre qu’entreprenait Atsushi en coupant un doigt à l’employé. Okay, peut-être bien que le futur CEO n’était pas si insensible que ça et que la vue d’un doigt coupé le rendait un peu malade. Keishi dévia le regard, trouvant subitement un quelconque intérêt au luminaire défectueux qui pendait au dessus de leurs têtes. Le jeune homme laissa son cousin mener l’interrogatoire un moment avant de fouiller le portefeuille de la victime pour y découvrir et en sortir une photo d’une petite fille, qui devait bien avoir trois ans ou quatre ans aux vues de l’image. « C’est votre fille ? » demanda-t-il, rhétorique, en lui montrant la photo. « Qu’est-ce qu’elle va dire quand elle verra que son pauvre papa n’a plus de doigt, ou n’a plus la capacité de marché ? » La victime s’affola et se remit à se débattre. « Lai… Laissez-la en dehors de ça. » Keishi, toujours stoïque, s’approcha un peu en reluquant la photo d’un air sombre. « Ma foi, si j’ai pas mon argent, je peux toujours compenser avec elle ? Je sais pas encore comment, avec sa vie ? Ou pire, en la vendant à des vieux dégeulasses ? » A vrai dire, il n’irait jamais aussi loin, mais il savait se faire convaincant et faire croire à ce genre de choses dans cette situation était plutôt simple. « Je… Non ! S’il… », la victime s’évanouit soudainement, laissant Keishi pantois et un peu sur le cul du coup. « Euh… Atsu… Il est mort ? » Y avait pas intérêt !
© 2981 12289 0

_____________________________


« souffle le vent »
© .bizzle




RPZ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sato Atsushi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
23/10/2016

messages :
31

pseudo :
Ilkpsh

avatar + © :
Max Changmin + © Neo Venus

adresse :
Chiyoda

emploi/études :
Arnaqueur professionnel

décore ton profil :


You have the sickness like your father had before you. He stifled it the only way he could. These mental perversions are an affliction of the extremely affluent. Cousins marry cousins to protect the money, to keep the estates whole. Inbreeding. Becomes a right of passage to have a psychotic or two in the line.



He didnt know what was defeating him, but he sensed it was something he could not cope with, something that was far beyond his power to control or even at this point in time comprehend



FICHE - LIENS - TELEPHONE - TOPIC RP



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 21:49

Family Affair

La clameur de ce jeune homme te rend tout chose, cette souffrance qu'il endure te fait particulièrement plaisir, cette géhenne qu'il doit endurer te faisant frémir d'excitation, tu n'hésites pas à lui couper un doigt sous le regard déconcerté de ton cousin qui, lui, avait décidé de passer à un autre plan après que tu te sois retiré afin de laisser parler le dirigeant de ce fameux hôtel. Seulement, le visage déconfit de Keishi te laisse perplexe et, dans un regard en direction du torturé, tu perds également ton sourire narquois qui s'était installé sur tes lèvres. « Putain, il fait chier. Non, faut juste le secouer un peu, il va pas mourir car monsieur a perdu un doigt. » Te saisissant de ce sceau d'eau froide à ses côté, tu vide le contenu de ce dernier sur le corps meurtrit du garçon tandis que, dans un élan de violence, la paume de ta main vint claquer la joue du bonhomme et ce, à plusieurs reprise. « Ah, regardes. » Puis vint alors le soulagement, la quinte de toux provenant du jeune homme après les coups infligés par ta personne, prouvant alors que ce dernier n'avait point rendu l'âme, la lumière brillant toujours dans ses yeux tandis que son souffle aussi irrégulier soit-il, tentait de reprendre un rythme normal. « Maintenant tu vas gentiment nous dire ce que tu as fais de l'argent où bien je me rends à ton domicile familial et je m'occupe moi même de ta précieuse fille, à toi de voir. » Un énième rire envahit la pièce, le tiens, celui qui montre à quel point tu es déterminé, celui qui montre que tu n'allais pas reculer après de tels propos énoncés.
© 2981 12289 0

_____________________________


Dead inside
There's a sorrow and pain in everyone's life, but every now and then there's a ray of light that melts the loneliness in your heart and brings comfort like hot soup and a soft bed. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Sato Keishi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
181

pseudo :
PBG

avatar + © :
GD crédits: kastielle

âge du perso :
27

adresse :
Jack a coulé, toi t'es sur ta porte flottante à côté des glaçons.

emploi/études :
Directeur/futur CEO des hôtels du père

décore ton profil :
Il aggrave mon cas...


Merci toi.


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 21:52

Family Affair

Faire souffrir autrui était un métier difficile. Keishi s’en rendait compte présentement. Il fallait soit avoir des nerfs d’acier, soit être fou et l’héritier ne savait pas si son cousin faisait preuve de contrôle ou de folie, ou des deux en même temps. Peut-être qu’il connaissait la réponse au fond, mais qu’il n’osait se l’avouer. En tout cas, ce n’était pas une expérience qu’il aimait remettre sur le tapis, seulement, s’il n’y avait aucun autre choix qui s’offrait à lui, il ne pouvait faire autrement. Soudainement, la proie s’évanouît, laissant l’héritier et son cousin au dépourvu un instant, ce premier pensa même l’espace de quelques secondes qu’elle était morte, mais Atsushi le rassura à sa manière. L’eau gelée sur le corps du pauvre homme blanchissant sa peau meurtrie par les coups. Quelques claques et le voilà à nouveau éveillé. Il faisait pitié à voir. D’ailleurs, sûrement les nerfs qui avaient lâché, mais Abe-san se mit à pleurer, à ne plus pouvoir contrôler ses sanglots et pour la première fois de sa vie, Keishi sentit son cœur douloureux, comprenant qu’il avait sans doute été trop loin. Il était, malheureusement, bien plus humain qu’il ne le pensait. « Lai… Laissez-là ! Je vais vous dire ! On était plusieurs ! Deux autres employés et moi ! Je vous en prie, touchez pas à ma fille ! Kiriyama Kyosuke et Kiritani Ryûto…, c’est lui, Ryû, qui a l’argent… c’est lui… » Enfin l’info filtrait et un soupir soulagé perça la barrière des lèvres de l’héritier, trop serrées par l’agacement et le stress. « Bien. Tu lui montreras où ils vivent. » Dit Keishi en désignant Atsushi de la tête. « Tu devras l’accompagner, tu comprends que nous ne te faisons pas confiance. » Il laissa passer un silence. « Si nous récupérons l’argent, ta fille sera sauve. » Il se massa la nuque avant de s’approcher de son cousin. « Je te laisse faire à partir de maintenant, je te paierai grassement. » Puis il dévia le regard vers la victime. « Bien sûr… pas un mot sur cette… entrevue, sinon adieu ta fille. »
© 2981 12289 0

_____________________________


« souffle le vent »
© .bizzle




RPZ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sato Atsushi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
23/10/2016

messages :
31

pseudo :
Ilkpsh

avatar + © :
Max Changmin + © Neo Venus

adresse :
Chiyoda

emploi/études :
Arnaqueur professionnel

décore ton profil :


You have the sickness like your father had before you. He stifled it the only way he could. These mental perversions are an affliction of the extremely affluent. Cousins marry cousins to protect the money, to keep the estates whole. Inbreeding. Becomes a right of passage to have a psychotic or two in the line.



He didnt know what was defeating him, but he sensed it was something he could not cope with, something that was far beyond his power to control or even at this point in time comprehend



FICHE - LIENS - TELEPHONE - TOPIC RP



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 21:57

Family Affair

Ta famille t'as toujours considéré comme le vilain petit canard, l'enfant perturbé qui s'amusait à torturer les petites oiseaux, la honte de la famille, le gosse qui servait de punching-ball à son père qui, ne ronchonnant point, se laissait taper sur la gueule avant de se rendre compte que les fous c'était eux, non toi. Tu as toujours grandis dans une seule manière : la violence. Tu te nourris d'elle, tu te délectes du malheur d'autrui et tu prends plaisir à faire du mal aux autres. Alors il était tout à fait normal que Keishi vienne demander tes services en ce jour pluvieux, jouant au parfait petit bourreau avec cette victime assise sur cette chaise en qui tu ne porte aucune compassion, ni pour lui, ni pour sa fille, gamine que tu aimerais bien égorger sous les yeux de son père pour lui montrer qu'il ne faut pas se moquer des Sato. Seulement, ton cousin est là et ô combien il peut être manipulateur par moment, il possède un cœur, ce qui t'es totalement inconnu. Alors, tu t'amuses avec lui, avec ses nerfs, sa capacité à résister aux coups que tu lui assènes sous tes propres rires endiablés. Puis, vint alors les fameux aveux dont tu auras réussi à soutirer après peu de temps et en n'usant point de tout tes moyens. « Ahh l'être humain, quelle pauvre petite chose fragile... Un regard vers ton cousin et tu n'hésite pas à lui sourire. Tu viens aussi avec nous, à deux ça ira plus vite, tu t'occuperas de garder ce jeune homme en place tandis que j'irais m'occuper des autres et avant que tu dises quoique ce soit, tu ne tiens pas à voir ce que je compte leur faire. » Puis, sans une once d'hésitation, tu soulève l'employé comme un vulgaire sac à patates tout en te dirigeant vers l'automobile. « On y va, je nettoierais plus tard. »
© 2981 12289 0

_____________________________


Dead inside
There's a sorrow and pain in everyone's life, but every now and then there's a ray of light that melts the loneliness in your heart and brings comfort like hot soup and a soft bed. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Sato Keishi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
181

pseudo :
PBG

avatar + © :
GD crédits: kastielle

âge du perso :
27

adresse :
Jack a coulé, toi t'es sur ta porte flottante à côté des glaçons.

emploi/études :
Directeur/futur CEO des hôtels du père

décore ton profil :
Il aggrave mon cas...


Merci toi.


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 21:58

Family Affair

Son regard s’assombrit. La situation prenait une tournure qui ne convenait pas à l’héritier. Pas qu’il se souciât réellement du sort de ces trois hommes, mais tout simplement qu’il détestait la façon dont son cousin venait de lui parler. Keishi, le dieu déchu, n’avait jamais supporté les ordres que d’une seule personne – et toujours en se contenant de répondre – mais celle-ci n’était pas là. Il se fichait bien là qu’il s’agissait de la famille. Même de la part d’Eiji, il ne supportait pas d’être commandé. Son travail, à Keishi devrait être terminé et un soupire d’agacement traversa la barrière de ses lèvres. Foutaise ! « L’important, c’est de récupérer l’argent. » Le brun réarrangea ses vêtements. « Mais soit. » Dans la voiture, l’héritier resta silencieux, indifférent, cette-fois-ci, aux gémissements de la victime, bien trop contrarié, bien trop égoïste pour se sentir touché. Néanmoins, il s’étonnait quelque peu à réagir de la sorte, aussi calmement – bien qu’il soit calme de nature. Sûrement, savait-il que la situation était déjà bien trop délicate pour permettre une dispute. Il fallait faire taire ces trois là et seul Atsushi était spécialiser dans ce genre de besognes. Keishi était intelligent, et il savait se taire parfois, même si en l’occurrence, vexé, il se taisait un peu trop. Une fois arrivés et la voiture stoppée, l’héritier se détacha, mais sans réellement de but précis par la suite. « Bon, je fais quoi maintenant ? » oui, parce que ce n’était pas comme s’il allait pouvoir servir à quelque chose pour son cousin. C’était bien connu que Keishi avait une force de mouche. « Oublie pas, l’argent. » C’était ça, l’objectif principal.
© 2981 12289 0

_____________________________


« souffle le vent »
© .bizzle




RPZ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sato Atsushi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
23/10/2016

messages :
31

pseudo :
Ilkpsh

avatar + © :
Max Changmin + © Neo Venus

adresse :
Chiyoda

emploi/études :
Arnaqueur professionnel

décore ton profil :


You have the sickness like your father had before you. He stifled it the only way he could. These mental perversions are an affliction of the extremely affluent. Cousins marry cousins to protect the money, to keep the estates whole. Inbreeding. Becomes a right of passage to have a psychotic or two in the line.



He didnt know what was defeating him, but he sensed it was something he could not cope with, something that was far beyond his power to control or even at this point in time comprehend



FICHE - LIENS - TELEPHONE - TOPIC RP



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 22:05

Family Affair

Dans cet hangar délavé, tu avais pu exprimer tout ce dont tu aimais faire à autrui, au personnes qui méritaient d'être salis par tes mains. Oui, tu avais pu déverser tout le flot de passion qui se dégageait de ton être à la vue de tous ces ustensiles qui te servaient pour cette petite séance privée en compagnie de ton cousin, cet homme qui, contrairement à toi, possédait une once d'humanité et qui avait donc fait appel à tes services afin que lui ne se salisse pas les mains. Et puis, de toute manière, torturer des gens, tu as toujours aimé le faire et ce depuis ta plus tendre enfance. En effet, déjà gamin, tu t'amusais à faire du mal aux petits animaux, ça pouvait très bien être des chats comme des oiseau, tu aimais les démembrer un à un et cette passion n'a pas cessé d'accroître au fil du temps et te voilà en train de t'amuser sur l'être humain, tester ses limites et voir combien les gens souffre sous tes mains si agiles.
Conduisant ce véhicule, ton cousin et la victime à l'arrière, tu te rends désormais au domicile des trois personnes mentionnées plus tôt et, garé devant l'une des premières maisons, tu éteins le moteur tout en t'équipant de ces fameux gants en latex qui ne te quittent jamais. « T'en fais pas pour ça, tu l'auras ton argent. Laisse moi faire. » Sans un mot de plus, tu sors de la voiture tout en sonnant à la porte, rapidement ouverte par un homme correspondant parfaitement à la description. Tu baragouines quelque chose et te voilà à l'intérieur du domicile, la porte refermée derrière toi.

*****

Tu sors avec un certain calme du domicile tout en entrant de nouveau dans la voiture, là où ton cousin t'attends encore. Tes mains sur le volant, tu laisse vrombir le moteur avant de te retourner vers eux. « Bon, on passe à la prochaine adresse, l'argent n'était pas là et cet homme va passer pour le meurtrier de sa femme et de sa fille qui a terminé par se suicider après son meurtre. » Souriant lubriquement aux deux hommes, tu remarques seulement maintenant que, pour une fois, tu as fais avec propreté et qu'à part les gants à présent rangés dans un sachet, il n'y a aucune tâche de sang sur tes vêtements.
© 2981 12289 0

_____________________________


Dead inside
There's a sorrow and pain in everyone's life, but every now and then there's a ray of light that melts the loneliness in your heart and brings comfort like hot soup and a soft bed. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Sato Keishi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
181

pseudo :
PBG

avatar + © :
GD crédits: kastielle

âge du perso :
27

adresse :
Jack a coulé, toi t'es sur ta porte flottante à côté des glaçons.

emploi/études :
Directeur/futur CEO des hôtels du père

décore ton profil :
Il aggrave mon cas...


Merci toi.


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 22:07

Family Affair


Le voyage parut long à l’héritier. Il n’avait pas que cela à faire et la situation prenait trop de temps à son goût. Il avait besoin de vérifier encore une fois l’état de l’hôtel, de calmer la fureur de son père afin que l’atmosphère soit un peu plus respirable et de parler devis de réparation avec les techniciens engagés. Il avait engagé Atsushi pour gagner du temps, mais c’était perdu d’avance, le cousin aimait trop faire à sa manière. Tant pis, Keishi paierait moins parce que pas satisfait entièrement. C’est qu’il aimait qu’on suive ses directives et franchement, sur le coup il avait été plutôt sympa avec l’ainé. Il le laissait faire ce qu’il voulait – dans les mesures du possible, s’il pouvait éviter le meurtre, c’était quand même le mieux – tant que Keishi pouvait rentrer vite. Mais soit, maintenant qu’il était là, qu’il était bien trempé dedans, à côté de la victime, il ne pouvait plus reculer. Si Keishi ressentait de la peur ? Aucunement. Certes, il était humain mais il ne fallait pas oublier qu’il avait vécu dans une famille unique et particulièrement glauque dont la brillance qui ressortait à la télé était bien sombre en réalité. « Hm. » Voilà pour seul réponse ce que Keishi offrit à son cousin lorsque ce dernier sortit de la voiture.

Encore une fois le temps parut long, Keishi avait un mauvais pressentiment. Le coude appuyé sur la portière, la joue encastrée sur son poing serré, le brun soupira alors que Monsieur Shin à côté de lui cessait peu à peu de se tortiller, l’espoir l’abandonnait sans doute. C’est alors que le sommeil le gagnait peu à peu que le cousin arriva pour le sortir de sa somnolence. L’héritier ne réagit pas de suite à ses propos avant de tilter. Ses sourcils se froncèrent. « T’es pas sérieux là ? » Un long soupir se fit entendre tandis que Monsieur Shin commença à sangloter. « Mais ferme-la toi ! » râla Keishi contre l’employé. « T’es chiant Atsu ! T’as intérêt à ce que ce soit propre ! »  La voiture démarra et Keishi reprit sa tête d’enterrement. « Me faudra deux bouteilles de whisky après ou j’vais clamser… » Marmonna-t-il pas si discrètement que ça, épuisé. Enfin ils arrivèrent à la dernière destination, Keishi lui aussi avait perdu tout espoir. « Salis pas l’argent. » Il l’était déjà assez comme ça.
© 2981 12289 0

_____________________________


« souffle le vent »
© .bizzle




RPZ:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
do you use emojis ?
profil

Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN: