Partagez | 
 

 火上の人形 (きよこ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
do you use emojis ?
profil
Sam 29 Oct - 22:59


les semaines ont passées sans qu't'ais eu l'cran d'composer son numéro d'téléphone. les autres filles, elles, ont défilées, comme toujours, comme avant. tu t'es efforcé d'continuer à vivre comme si d'rien, comme si elle n'avait pas croisé ton chemin à un moment donné d'ta vie, qu'elle n'existait pas.
ça a fonctionner pendant un moment, pas assez longtemps, sûrement. sans même t'en rendre compte, t'as commencé à chercher un peu d'elle dans les autres. son odeur, sa démarche, son regard, sa façon de s'habiller. tu t'es dis qu'une fille comme elle, y en a sûrement des tonnes, y en existe sûrement des millions. qu'une autre aussi te fera tourner la tête, parce que c'est la répétition des choses, c'est comme ça que ça s'passe avec toi. tu t'arrêtes sur une poupée avant d'en trouver une autre. comme un enfant toujours insatisfait. mais non. même celles qui lui ressemblaient au plus haut point ne te convenaient pas. pas assez bien. pas assez souriante. pas assez folle. pas assez addictive.
t'as finit pas céder. ce soir t'as craquer.
tu l'as appeler, comme si d'rien était, comme si ça faisait pas un mois voir plus que tu t'étais volatiliser, son numéro dans l'creux d'la main.
tu lui as donné rendez-vous dans ce quartier miteux qui ferait peur à n'importe qui. les façades encrassées, les regardes insistants, les mecs qui trébuchent parce qu'ils sont trop défoncés.
clope au bec, du rap qui sonne dans tes oreilles, t'attends d'puis un moment dans ta bagnole.
bordel t'as pas l'habitude d'être celui qui attend.
Revenir en haut Aller en bas
mori kiyoko
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
24/10/2016

messages :
83

pseudo :
joyce, bitches. (kawaiinekoj)

avatar + © :
bb jungha ©️ soha.


absence :
24/7 dans la lune.

adresse :
meguro qui brille haut dans le ciel.

emploi/études :
étudiante en illusions planétaires et vendeuse de richesses.

décore ton profil :

ALL I NEED IS LOVE
#MONONOKEPRINCESSAIN'THEARTLESS


AND THEN I SAW YOU

IN A DREAM RIGHT?


HEART BREAKER
DOLL MAKER


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Oct - 23:02

白い嘘の口いっぱい

       

attendre sans être attendue. une notion qui ne t'a jamais particulièrement blessée. une fois peut-être, mais c'était il y a un moment déjà. l'attente, c'est subjectif. ça ne veut rien dire si on ne lui donne pas d'importance. on peut faire plein de choses pour l'éviter, ou l'obliger à se faire plus courte au fil des heures, des jours, des mois. la plupart te font attendre parce qu'il y a des règles à suivre, un temps imposé, avant de revoir quelqu'un. c'est comme ça, rien de personnel. et encore une fois, tu t'en fiches bien. attendre ne te dérange pas. tu n'es pas là pour froisser la fierté de quiconque, mais il t'arrive bien trop souvent d'enfreindre ce qui est sous-entendu. des fois tu t'invites, tu surprends, et ça met mal à l'aise, ou au contraire, ça rassure.
là également, tu as envie d'accélérer les choses. appeler un numéro fantôme pour lui souffler que tu t'en fous encore plus parce que tu veux le voir, ushi. mais tu n'as rien de lui, rien du tout. tu n'as pas cherché à t'assurer qu'il ait bien noté ton numéro quelque part. tu n'as pas cherché à savoir ce qu'il ferait de toi après, une, deux, trois fois. s'il te lâcherait pour une autre comme il l'a fait l'autre jour, pour toi. d'habitude tu n'y penses pas. aujourd'hui l'idée ne te traverse pas non plus l'esprit, mais tu commences à te dire que c'est long, l'attente.

ce soir pourtant, alors que t'allais passer les portes de ton immeuble bien friqué, ton téléphone sonne. numéro inconnu, conversation un peu maladroite, pas plus d'une minute trente pour sûr, mais assez pour que ton sourire te monte jusqu'aux oreilles, et te pousser à interpeller un taxi à une heure pareille. il commence à se rafraîchir là dehors, pourtant toi tout c'que t'as sur le dos c'est un tshirt trop grand pour toi, les jambes découvertes et des new balance en fin de vie, la faute aux escapades nocturnes avec les autres perdus.
une fois arrivée, tu donnes au chauffeur son argent sans compter, et t'empresses de sortir de là, pour te retrouver seule sur le trottoir, au milieu d'un no man's land inconnu. et alors que tu commences déjà à longer les murs et essayer de lire quelconques graffitis mal faits comme s'il s'agissait d'un site archéologique, c'est en faisant quelques tours sur un lampadaire que tu le remarques,
lui.

ton sourire de gosse ne peut s'empêcher de lui tirer la langue,
comme une salutation tout à fait banale, comme si vous en aviez vécu des choses,
tous les deux, ensemble.
comme si c'était hier.


(c) naehra.


_____________________________

I HOPE GHOSTS BELIEVE IN ME
Revenir en haut Aller en bas
Invité
do you use emojis ?
profil
Sam 29 Oct - 23:49


sa silhouette se dessine dans l'obscurité d'la nuit. démarche enfantine, salutation qui va avec. petit rictus qui s'dessine au coin d'tes lèvres.
elle transpire l'innocence. tu peux l'sentir jusqu'ici. pourtant tu sais bien qu'c'est qu'une facette. parce qu'elle ressemble à tes poupées, mais qu'elle a c'petit truc en plus.
tu sors d'ta bagnole, la porte qui claque, tu t'appuies contre la portière en attendant qu'elle te fasse face.
elle est belle kiyo, qu'tu te dis quand elle te rejoint.
- salut ! qu'tu lâches simplement.
comme si d'rien était, comme si c'était hier. hier qu'tu goûtais aux plaisirs charnels avec elle. hier qu'tu lui demandais son numéro en promettant d'appeler.
sauf que c'est pas l'cas. ça fait longtemps. un mois, voir plus, que tu t'es éclipsé. tu t'étais pas dis qu'tu n'aurais pas eu les couilles d'composer son numéro, d'reconnaître qu'elle te plaisait un peu plus que les autres. autant (voir plus) que miyuki.
tu t'étais pas dis qu't'assumerais pas l'fait d'vouloir la voir plus que de raison. qu'elle dépasse l'nombre de rencontre qu't'offres aux autres, mais que t'as toujours autant envie d'la voir contrairement aux autres.
des jours, des semaines qu't'as pas vu son visage. elle est belle qu'tu te redis, un sensation étrange dans l'ventre. fais chier. elle t'fait ressentir des choses chelou cette gamine venue d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
mori kiyoko
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
24/10/2016

messages :
83

pseudo :
joyce, bitches. (kawaiinekoj)

avatar + © :
bb jungha ©️ soha.


absence :
24/7 dans la lune.

adresse :
meguro qui brille haut dans le ciel.

emploi/études :
étudiante en illusions planétaires et vendeuse de richesses.

décore ton profil :

ALL I NEED IS LOVE
#MONONOKEPRINCESSAIN'THEARTLESS


AND THEN I SAW YOU

IN A DREAM RIGHT?


HEART BREAKER
DOLL MAKER


Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Oct - 15:32

白い嘘の口いっぱい

       

oublié le réverbère; tu es déjà partie. vers lui. un pied après l'autre, les mains dans le dos, le sourire jusqu'aux oreilles. qu'il se soit fait désirer? tu as déjà oublié. tu n'aimes pas te prendre la tête. trop penser ruine tout. ça nique les petites miracles qui en font des grands. ça fait fuir les bons moments. surtout que maintenant, t'as les pupilles qui brillent. l'éclairage au dessus de vos têtes sûrement.

arrivée face à ushi, t'invitant spontanément contre lui entre deux regards, tes bras tendus sur ses épaules, tes mains enclines à se retrouver autour de son cou mais qui préfèrent discrètement jouer avec la languette de sa casquette, en penchant la tête sur le côté, ta boucle de ceinture contre la sienne, tu lui adresses un hey. tout doucereux, avec cet accent caractéristique de l'autre côté du pacifique - celui qui fait de toi une étrangère, qui te range du côté de ceux qui ont réussi. ushi aussi, quand il parle, on sent qu'y'a pas que du nippon chez lui. mais son langage à lui, c'est d'la musique, avec un peu d'esprit, de cœur, et des gâteries. les grandes lignes, les grandes lignes.

t'es mieux en vrai que dans ma tête. lâches-tu ensuite; une réflexion faite tout haut. tes doigts ont même commencé à glisser sur sa joue comme pour la définir un peu plus, d'un tracé léger, rêveur. ils se perdent un peu plus bas, sur ses lèvres dans l'attente. d'aussi près, tu peux pas t'empêcher de le dévisager avec tes yeux malicieux, remplis de questions, trop sombres pour qu'on y trouve une quelconque fenêtre sur ton âme. de toute façon elle est brouillon, en construction. y'a que toi pour parler de l'essence des gens. redescends.
pour ce soir c'est quoi l'plan? petit rire. ou le plan c'est qu'moi?


(c) naehra.


_____________________________

I HOPE GHOSTS BELIEVE IN ME
Revenir en haut Aller en bas
Invité
do you use emojis ?
profil
Dim 30 Oct - 19:00

kiyoko, elle est solaire. tu veux bien la traiter, tu veux surtout pas être l'éclipse qui vient cacher sa lumière. kiyoko, tu veux la garder intacte. tu veux pas l’abîmer, comme les autres. kiyo elle est trop belle pour que tu gâches ça.
elle s'pose contre toi, comme ça, naturellement. ses bras autour de ton cou, son corps contre le tiens. sa douce salutation qui vient caresser tes tympans, son petit accent qui la rend exotique. tes mains quittes tes poches pour venir les poser sur ses cuisses. premier contact depuis longtemps.
- c'est qu't'as beaucoup penser à moi j'espère.
parce que toi oui. toi t'as pas arrêter d'penser à elle. tout l'temps. en rencontrant d'autres filles, en embrassant d'autres filles, en couchant avec d'autres filles. t'imaginais ses mains sur ton corps, tes mains dans ses cheveux, tes lèvres contre les siennes, vos corps à l'unisson. même sans être là, elle l'était. sans arrêt, h24. toi, tu gardes ton jardin secret, ta fierté. tu l'avoueras jamais, mais tu l'sais, alors ta fierté elle en prend déjà un coup.
ses doigts viennent explorer ton visage, caresser tes lèvres. petite décharge dans l'corps. inhabituel. sauf quand c'est elle. elle t'fait un de l'effet, la poupée. tu la fixes, elle a l'regard posé sur tes lèvres. Tu sais ce qu'elle attend. toi aussi t'attends que ça. pouvoir enfin poser tes lèvres contre les siennes.
- toi. moi. c'est tout.
qu'tu dis en inclinant la tête, ton regard dans l'sien.
juste toi. juste elle. pas d'monde autour de vous. juste toi et elle, dans votre intimité, si tu peux t'permettre d'voir ça comme ça. parce que mine de rien vous êtes pas si intime que ça. mine de rien tu sais pas autant d'chose sur elle que ça, et elle non plus sur toi. d'toute tu t'en fiches d'en savoir plus. t'as peur d'en savoir trop, trop vite. t'as peur de t'lasser. d'vouloir la foutre au placard comme les autres. parce que tu l'aimes bien. parce que tu veux la garder près d'toi. sûrement pour ça qu'tu t'fais désirer. qu'tu te volatile souvent.
- ça t'va ?
Revenir en haut Aller en bas
mori kiyoko
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
24/10/2016

messages :
83

pseudo :
joyce, bitches. (kawaiinekoj)

avatar + © :
bb jungha ©️ soha.


absence :
24/7 dans la lune.

adresse :
meguro qui brille haut dans le ciel.

emploi/études :
étudiante en illusions planétaires et vendeuse de richesses.

décore ton profil :

ALL I NEED IS LOVE
#MONONOKEPRINCESSAIN'THEARTLESS


AND THEN I SAW YOU

IN A DREAM RIGHT?


HEART BREAKER
DOLL MAKER


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Nov - 17:36

白い嘘の口いっぱい

       

les yeux qui rient, sourient, brillent un peu plus à ce qu'il dit. tu donnes des airs de fille transie, mais c'est toujours ambigu comme notion quand il s'agit de toi. t'es fleur bleue de tout le monde, pour tout le monde. si certains ont le cœur noir et amer, le tien lui n'est jamais à court de douceur. tu dois t'user à force, mais non. jamais. la réalité des autres est bien trop sombre pour que la tienne sombre aussi, à son tour.

et dans un petit élan sommaire, tes lèvres viennent butiner les siennes. doucement, tendrement. une façon parmi tant d'autres pour le remercier, lui répondre. la langue qui glisse sur l'inférieure, gourmande que tu es. maline, malice - la matrice qui pour vous deux s'est mise en route on ne sait plus quand, à quel moment, pour quel motif.

prise de recul, tes mains sur sa veste. on se cale ailleurs? pas que t'aimes pas la rue et ses silences, le bitume et ses cris, mais à une heure pareille avec des fringues pareilles, t'as juste qu'une envie, c'est de changer de température. rester dans la caisse ou rouler jusque pas d'heure, qu'importe. du moment que t'étais pas seule. du moment que c'était avec lui. j'ai froid, un peu. dis-tu en rentrant furtivement la tête dans tes épaules, le nez retroussé. viens on va manger quelque part. enchaînes-tu soudainement, changeant d'expression. gosse affamée, gosse lunatique - problématique?


(c) naehra.


_____________________________

I HOPE GHOSTS BELIEVE IN ME
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
do you use emojis ?
profil

Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN: