Partagez | 
 

  everybody just pretend to be normal, okay ? (LE SQUAD)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mizuno Sasha
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
30/10/2016

messages :
66

pseudo :
lol

avatar + © :
♡ 平井もも ♡ by joyce

âge du perso :
20

emploi/études :
SDF

décore ton profil :


Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Oct - 0:37


  ❝ JUNNO, SHIA, MINA & michi. ❞liberty

Son corps déchu s'entremêlait il y a quelques mois encore, dans l'antre poussiéreuse d'une cage humaine et Singapourienne. L'aura décisive d'une vagabonde des temps modernes, piétinant le bloc de gravas dans lequel, elle et ses fidèles alliés se réfugiaient bien souvent. La cancre urbaine bataillait contre une routine incessante, à laquelle elle se désintéressait totalement. Dorénavant, les flux lumineux d'un bordel tokyoïtes l'avaient amenée à des péripéties étrangement curieuses, des soirées passées aux côtés d'un regroupement de jeunes à l'existence encore trop dérisoire. Son corps frêle se mêlait à une carcasse de métal, son organe tambourinant à l'encontre de sa poitrine tellement l'excitation d'une aventure journalière se faisait pressentir. Michiru se dépeignait souvent de cette tendance juvénile parcourant ses entrailles, camouflant toute la faiblesse du monde au creux de sa paume marqué par les coupures que la rue lui causait. Cependant, la voilà à présent, priant pour que le maître des lieux l'entende. Elle et son petit poing frappant contre la porte de l'imposante locomotion, transplantée là, parmi les débris d'un Japon nouveau, abandonné, lâchement déshérité de richesse. L'unique richesse demeurait humaine, et reposait dans les bras de trois compagnons à l'esprit tourmenté. « Junno bouge, et ouvre !  » La gamine se languissait de trop attendre, déjà conquise par l'idée que celle-ci se faisait de la journée patientant sagement en leur faveur, rien que pour sillonner les contrées demeurant floues en son crâne ficelé de mésaventures, d'aventures. La finesse de ses jambes ornées d'une légère dorure s’essoufflait au rythme de ses mouvements précipités. « Bon j'vais pas me gêner, hein. » La fourbe saisissait alors le moment opportun, s'emparant d'un moment de silence, forçant la serrure d'un geste des plus magnanime, comme si elle en possédait foutrement l'usure. S'engouffrant de ce pas au plein cœur d'un monde qu'elle connaissait à présent sur le bout de ses doigts pulpeux, cet havre ayant précédemment accueilli ses vieux démons. « Salut, j'suis là ! On part quand ? Dans pas trop longtemps j'espère ! Attends, ils sont où les autres gueux ? » Ses dires s'emmêlaient tout comme ses sentiments à l'instant présent, sous le regard foudroyant d'un Junno suffisamment désespéré afin de ne point soupirer.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Heo Mina
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
23/10/2016

messages :
47

pseudo :
Ilkpsh

avatar + © :
Bae Joo Hyun © Neo Venus

emploi/études :
Médecin/Chirurgienne d'un gang

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Oct - 0:38


  ❝ JUNNO, SHIA, MINA & SASHA. ❞liberty

Son corps s'agitait nerveusement tandis que la nymphe tentait de panser la blessure du jeune homme rencontré dans cette ruelle où divers déchets toxiques ainsi que de vulgaires seringues usagées jonchaient à même le sol. Oui, cet endroit peu fréquentable, c'était la maison de la chirurgienne déchu, s'étant fait un nom au sein de ce milieu urbain. Médecin de l'ombre comme certains osaient-ils l'appeler. La japonaise essayait tant bien que mal de sauver la carcasse de ce garçon bien que trop en mauvais état après ces quelques produits illicites injectés dans son sang, laissant place à une marque apparente sur son avant bras tandis que son teint se pâlissait de minutes en minutes. Seulement, la lumière dans les yeux du garçon s'était éteinte bien que la nipponne était à la recherche d'une quelconque manière de continuer à le faire vivre depuis une bonne heure déjà. Il était trop tard, la vie de ce garçon prenant fin dans les bras de la douce fille, celle-ci avait prit le soin de couvrir le corps meurtrit du défunt homme avant de se lever, un long soupir parcourant ses lèvres, une main fatiguée passant dans ses cheveux afin de se recoiffer un tant soit peu.
Cependant, comme à chaque fois, un tokyoïte avait été témoin de la scène, appelant alors aussitôt les forces de l'ordre qui n'avaient pas tardé pour arriver. Les sirènes retentissants, Mina s'était donc mise à sillonner les rues de la capitales japonaises, l'adrénaline dans son corps la poussant à dépasser ses propres limites tandis que ses jambes l'emmenaient vers son vrai foyer, là où sa famille devait probablement l'attendre : La carcasse métallique, la caravane de ce garçon qui lui avait tendu la main après cet incident à l'hôpital qui avait ruiné sa propre carrière ainsi que la projection quelques années plus tard d'elle que la gamine s'était mise en tête. Oui, il l'avait contacté pour nu voyage en compagnie de ses fidèles amis, ses compagnons de crimes, ceux qui étaient toujours présents pour elle malgré ce qui pouvait se produire. Rapidement, la doctoresse avait fini par rejoindre les siens tout en entrant à l'intérieur de l'auto, apercevant alors la gamine en compagnie de leur dirigeant. « Ah, vous êtes déjà la... Je viens de me faire courser par les flics je vous dis pas la galère pour les semer. » Ricanant légèrement, la jeune femme s'était finalement installée là où la place s'offrait à elle, entre tout ce bordel sans nom traînant ci et là, prête à débuter cette fameuse excursion.
© 2981 12289 0

_____________________________
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Imaichi Junno
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
26/10/2016

messages :
74

pseudo :
épinette building (ou minori)

avatar + © :
kim wonjung par moi

adresse :
dans sa caravane

emploi/études :
hackeur, fils de pute, bénévole à la soupe populaire

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 20:23


  ❝ JUNNO, SHIA, MINA & MICHIRU. ❞liberty
tenez, c'est mieux

Une journée de farniente, comme chacune des tiennes d'ailleurs. T'es peut-être recherché par la police - ou peut-être pas, si ça se trouve ils n'en ont déjà plus rien à foutre de toi - mais tu t'en plains pas, la discrétion ça a ses mérites et tu peux t'autoriser à glander autant que tu veux, vu que tu travailles à domicile et n'as aucune obligation. Tu t'es même autorisé à prendre un week-end pour partir en voyage avec là bande de sales gosses à qui tu t'es attaché. T'es debout de bon matin parce que la route va être longue, mais t'as quand même plusieurs heures d'avance. Cela dit, ça n'empêche pas Sasha de se pointer comme une furie et de débarquer dans ta caravane sans te laisser le temps de lui ouvrir, et tu lèves à peine les yeux de ton journal pour lui lancer un regard plein de jugement, une tasse de café à la main et toujours en sous-vêtements sous ton peignoir de soie. « Surtout, fais comme chez toi hein. » Tu retires ton peignoir pour t'habiller devant la gamine, aucune honte. « C'était du sarcasme, au cas où t'aurais pas compris. Garde tes pieds loin de ma table. » Tu sais qu'elle se gênera pas alors tu précises au cas où. T'es à moitié rentré dans ton jean quand une autre demoiselle débarque comme une tornade, à croire que ces jeunes savent plus du tout se calmer. « Bah j'espère que tu les as bien semés avant de venir ici parce que sinon manquerait plus que tu leurs donnes mon numéro de sécurité sociale hein. » Tu roules des yeux en fermant ta braguette et prends une dernière gorgée de ton café à présent froid, tant pis. Tu regardes l'heure et remarques que vous avez encore du temps mais le plus tôt vous démarrez, le mieux c'est. « Bon bah, quasiment tout le monde est là, manque plus que Shia. Quelqu'un a des nouvelles ou vous êtes vraiment aussi inutiles que vous en avez l'air ? »
© 2981 12289 0

_____________________________
heartless
THEY SAY THAT THE LOVELIEST ANGELS MAKE THE CRUELEST DEMONS AND MY DARLING, YOU WERE SO KIND AND BEAUTIFUL BEFORE THEY DRAGGED YOU TO HELL
Revenir en haut Aller en bas
nomura shia
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
30/10/2016

messages :
6

pseudo :
yoolee

avatar + © :
junhong + taxivroumvroum

absence :
janvier 2017

adresse :
la caravane du jardin

emploi/études :
lycéen, protecteur des animaux, organisateur de tea parties

décore ton profil :

I feel the earth move under my feet. I feel the sky tumbling down, tumbling down. I feel my heart start to trembling. Whenever you're around.


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Jan - 6:36


❝ JUNNO, SHIA, MINA & SASHA. ❞liberty
Le mouvement de foule et les cris, entêtants, répétitif. Ils prennent possession de son esprit et le quittent plus. Il y’a les battements de son cœur qui accélèrent crescendo, en même temps que les voix qui montent en puissance. Une autre manifestation. Le garçon tient la pancarte bien haut, les bras levés et le visage presque trop sérieux. C’est en un réel bordel que la rue s’est transformée, rameutant plus de gens. Encore plus de bruit. Enfermé dans ce tourbillon de bruits et de corps, tous ses sens étaient en éveil. La sortie avec la bande. Ca lui revient d’un coup. Ce qu’il peut être con. D’un geste, il pousse la pancarte, où des photos d’animaux maltraités étaient fièrement collées, dans les mains d’un autre manifestant. Dans la vie, il n’y avait que deux choses qui valaient la peine de s’y attarder pour lui, la protection des animaux et sa bande. Mais cette fois, la seconde se retrouve être prioritaire. Plusieurs excuses passent la paroi de ses lèvres tandis qu’il tente de se frayer un chemin au milieu de toute cette masse humaine.

Malgré son sens d’orientation des plus désastreux, il retrouve sans peine la caravane. Il s’y est déjà rendu à plusieurs reprises et y a même organisé certaines de ses teaparties les plus discrètes. A bout de souffle, le grand blond enferma ses doigts sur la poignée de la porte, tentant dans ce geste d’avoir un support afin de respirer calmement. Juste le temps d’une seconde. Mais la porte déverrouillé, la poignée se baisse d’elle-même à son pression et le garçon bascule en arrière. Il se rattrape à peine. Il reprendra son souffle plus tard. « Bonjour ! » La voix trop bruyante et le sourire qui vous crame les yeux. Tout le monde est déjà là. «Désolé si je suis en retard, je… » il les fixe, les engrenages de son cerveau marchant à toute allure pour trouver une excuse valable. « Je ne savais pas quelle heure il était. » Ni quel jour ils étaient, mais ce n’est qu’un détail.
© 2981 12289 0

_____________________________


I love the way you love yourself your obsession with rocks and brown and fucking the whole town's. Do a reflection on your mental health.
You got something to say?
Why don't you speak it out loud, instead of living in your head?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
do you use emojis ?
profil

Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN:  
 Sujets similaires
-
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» SHAKESPEARE ♈ Something I pretend to be normal.
» "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas
» [Recherche] Safari de type normal.
» Je cherche un pokemon tank de type normal!