Partagez | 
 

 ⚜ broken princess (dakota)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
do you use emojis ?
profil
Mer 2 Nov - 11:56

⚜ broken princess ⚜
« l'espoir », relâche-elle doucement d'entre ses lèvres. quelle belle fantaisie. l'espoir n'est qu'une divagation à ses yeux, une divagation faisant silencieusement oublier la cruelle réalité. l'espoir fait vivre dans un mensonge éveillé, rien de plus rien de moins. la prise de conscience de ce fait est sûrement le plus consolant, mais également le plus douloureux. car certains arrivent à tourner la page à cette réalisation, mais d'autres continuent de s’éterniser dans ce cercle sans fin. de toute évidence, elle n'est qu'une autre victime du second cas. celui où elle sait qu'il n'y pas d'espoir, mais elle continue pourtant d'y croire, déraisonnablement.
le visage sans émotion, appuyé contre la fenêtre de la bagnole dispendieuse, elle ne quitte le ciel étoilé qui défile sous ses yeux, la nuit domine le paysage. le demi-croissant de lune laisse filtrer un peu de lumière, toutefois parfois cachée par quelques nuages. le trajet est silencieux, morne. rena ne souhaite pas parler, une fois encore désillusionnée par l'homme assis à ses côtés. elle est calme et froide d'apparence, mais c'est un feu rancœur et de tristesse sans nom qui brûle à l'intérieur d'elle. elle croit toujours niaisement s'être fait à ce mode de vie, elle y croit à chaque fois. mais c'est faux, terriblement faux. son esprit et ses sentiments continuent de lutter à chaque instant. l'organe tambourinant avec passion dans sa poitrine ne peut irrémédiablement pas accepter que celui qu'elle aime de tout son être, aille se perdre avec d'autres femmes. elle se sent trahie, parfois même sale. mais rena ne peut s'en prendre qu'à elle-même, dakota l'a prévenu depuis le début : il lui ne appartiendra jamais.
quand bien même elle se persuade tous les jours qu'elle devrait être satisfaite de ce que lui offre déjà dakota, quand rena l'a vu, ce soir, embrasser sauvagement, devant elle, cette femme, qui n'est autre que pour elle qu'une pauvre traînée cocasse, la furie l'a ravagé. elle n'a pas continuer à regarder cette scène innommable pour son cœur, et a quitté le club. voir ces lèvres, qu'elle a caressé tant de fois avec les siennes, sur la bouche d'une autre, c'était juste trop pour elle. juste trop.
l'immeuble luxueux de dakota se dessine à sa vision, et rena se demande comment elle va l'affronter. elle n'a pas envie de lui adresser un mot de plus ce soir, trop en colère contre lui, trop en colère contre elle-même. mais elle sait parfaitement que dakota ne restera pas de marbre face à son silence, il l'obligera à la parole et son souhait personnel partira en poussière.
quand il éteint le moteur de la voiture, une fois garée, rena n'attend pas une seule seconde et s'enfuit de celle-ci comme une lâche. elle peut entendre la voix de dakota l'appeler, la suivre derrière, mais elle ne ralentit pas le pas, s'empressant d'arriver à l'appartement. [...]
une fois à l'intérieur de celui-ci, elle se dirige promptement vers la chambre, sachant que celui qu'elle chérit de tout son être peut arriver à tout moment. prête à s'enfermer dedans pour le reste de la nuitée, dakota ne lui en laisse cependant pas l'occasion, appuyant avec force sur la porte et parvenant à rentrer. runa détourne immédiatement le regard, trop timorée. « s'il te plait dakota sors de la chambre, j'ai pas envie de parler ce soir », tente-t-elle, la voix faible.  
© neo venus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
do you use emojis ?
profil
Mer 2 Nov - 20:47

⚜ broken princess ⚜
la luxure colle à ton image. la luxure t'inondes et tu ne fait qu'en redemander. c'est plus fort que toi. cela t'attires. mais ce soir elle était à t'es côtés. et tu t'es tout de même laissé tenté. mais tu lui as toujours dis. jamais tu ne lui appartiendras. ton bonheur se base sur l'avoir, non sur l'être -là voilà, votre différence. elle t'aime pour ce que tu es. tu l'aimes pour ce qu'elle te donne. tu sais très bien qu'elle t'en veut, qu'elle n'acceptera pas que tu la touches (d'une quelconque manière) ce soir. mais pourquoi est-ce qu'elle a regardé ? pourquoi est-ce qu'elle s'obstine ? tu ne lui as jamais mis un couteau sous la gorge pour qu'elle s'installe avec toi -et qu'importe. voilà pourquoi, tu te refuses à aimer, tu te refuses à offrir ton cœur à qui que se soit. les choses deviennent plus compliquées. elles deviennent plus sourdes et avides. ce n'est pas fait pour toi, l'amour. (incrédule) petite chose qui s'enfuit lorsque tu éteins le moteur. cela te fait sourire. elle te fuit autant qu'elle t'aime et pourtant, elle finit toujours pas revenir. -tu le fais, toi aussi. parce qu'elle te manque (par habitude, sûrement). parce que tu as envie de l'avoir avec toi. mais tu ne le montres qu'à travers t'es subtilités d'homme et quand bien même, elle mérite mieux. tu ne crois pas ? cela fait longtemps, cependant, que tu t'es résigné à la laisser partir. (égoïste)

tu sais bien, qu'elle va tenter de s'enfermer, de t'éviter par tous les moyens. un jeu -s'il en est un, qui ne te fait plus sourire. cela t'énerve. qu'elle choisisse la jalousie à la compréhension, si soudaine soit-elle. alors tu montes, les mains dans les poches ; jusqu'à votre chambre. là, tu pousses la porte de ta main droite. tu la regarde de ta hauteur -petite enfant fragile, entre t'es mains si grandes et fortes. s'il te plait dakota sors de la chambre, j'ai pas envie de parler ce soir une phrase qui s'amuse avec t'es nerfs pourtant si peu patients. tu lui adresses un sourire (faux), te déplaçant dans la pièce. là tu prends un verre, te servant machinalement. et qu'est-ce que ça peut me foutre runa ? un ton qui t'es propres. même avec celle qui est censé te rendre plus doux. tu fermes doucement la bouteille en cristal, te retournant vers elle -le parfait entres t'es doigts. ta seconde main sort de la poche de ton pantalon, attrapant alors sa hanche, afin de la rapprocher de toi. c'est toi qui a regardé. ton visage est proche du siens. dangereux. -ah. que tu l'aimes. tu voudrais peut-être que je m'excuse ? ce que tu ne feras jamais. mais tu embrasses son front, silencieusement. et tu la prends alors contre ton torse (trop bien formé). j'ai pas besoins d't'es scènes. si je t'ai gardé avec moi c'est parce que j'aime ton silence vis-à-vis de tout cela. alors continue comme tu étais partis.   femme qui doit t'être soumise. -qui doit être tienne. parce qu'il n y a qu'elle, que tu désires.
© neo venus
Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN:  
 Sujets similaires
-
» Dakota Evans
» ~ Dakota et Fleur ~
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» Sport is life - Loanne Boisard (ft. Dakota Fanning)
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34