Partagez | 
 

 fear and tears -FT Masamune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Inoo Ren
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
15/10/2016

messages :
238

pseudo :
Kastielle

avatar + © :
Yamada Ryosuke

âge du perso :
20

emploi/études :
on sait pas trop ou il trouve sa tune

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 22:36

Fear and tears
Masamune & Ren
Demons are like obedient dogs; they come when they are called.

J'ouvre doucement les yeux , l'odeur m'écoeure , le froid me gèle la peau. Ou suis-je ? Je vois des gens allongés un peu partout , un feu s'éteint doucement dans un tonneau vide. Les sourcils froncés , je me redresse , la peur au ventre .... qu'est-ce que j'ai fait ? Qu'est ce qu'il a fait ? Je commence à trembler ! Que c'est-il passé ? Un courant d'aire me fait frissonné un peu plus. Je ne sais pas quoi faire , je prends mon portable ... je dois appeler Mitsu , elle va venir me chercher ! Plus de batterie ? Je couine légèrement ... je ne dois pas pleurer ! Pourquoi ce genre de choses m'arrive ? Pourquoi je me réveille dans cet endroit malsain ? Pourquoi ma chemise est ouverte ? Ma respiration devient saccadée ! J'ai tellement froid ! Je suis tout seul.
Je n'ai pas l'habitude de me réveiller dans ce genre d'endroit ... même si je sais que, selon sa volonté , je me retrouve souvent dans des situations délicates ! Je le hais tellement ! Je voudrais qu'il disparaisse ! Je me blottis en boule contre le bout de carton sur lequel je me suis réveillé ! Et je commence à pleurer , mes larmes glissent le long de mes joues et je maudis cette personne que je suis. Avec mes larmes se déverse un flot de désespoirs , de détresse , de peur... pourquoi suis-je comme ça ? Pourquoi lorsque je plonge ma main dans ma poche je retrouve le numéro de quelqu'un ? Et pourquoi j'en sors aussi un sachet remplis d'une chose que je devine interdite ? Je tremble un peu plus. La j'entends un bruit , je me crispe ! Non ! Ne me faites pas de mal ! Je n'ai rien fait !
J'essaie de me détendre , sachant que si je panique trop je vais encore lui laisser prendre le pas.
J'entends encore un bruit , je me redresse d'un coup , me recroquevillant, assis contre le mure , la tête coincé entre mes genoux , je n'ose même pas regarder la source de ce bruit.
« je suis désolé ... »
Pourquoi je m'excuse ? Je ne sais pas mais, on ne sait jamais ce que je peux bien avoir fait... je continue a chouiner comme un bébé  
Made by Neon Demon

_____________________________

« Animal I Have Become »
So what if you can see the darkest side of me? No one will ever change this animal I have become Help me believe it's not the real me Somebody help me tame this animal©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Ame Masamune
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
01/11/2016

messages :
61

pseudo :
INCUBUS / 夢魔

avatar + © :
Tsuzuku (Mejibray) + ©️myself



Erratic Masochist

âge du perso :
30

adresse :
Shinjuku (Ni-Chôme), bb ♥

emploi/études :
Propriétaire d'un bar gay ; le Belphegor - 淫魔

décore ton profil :


BEAUTIFUL DEFORMITY



❝ In the womb, what the Fate decided ? ❞

裂けだした未来 飾る言葉が無い
その愛から今 飛び立つ

━━━━━




夢を売りましょう〜

❝ We awake in the shadow of the city, the incubi that made you hungry, playing dreamy melodies from caskets shrouded in darkness. Ominously throwing back our shoulders, we spit. When children are dreaming in the city ruled by neon lights I smile scornfully at the funeral processions of the corpses who sought delight. ❞

━━━━━


Lustful Pride



You buy dream, you buy love.
You buy me.


❝Welcome to Belphegor


Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Nov - 23:34





Cela avait commencé il ne savait trop comment et puis...et puis il en était arrivé là. Ici. Mais loin de s’en alarmer, il en riait. Amèrement. Il lui arrivait de temps en temps, rarement, de « s’amuser » avec les autres –les humains- et dans tirer de quelconques satisfactions. Il était plaisant, non, distrayant, de se comporter de la sorte le temps d’une soirée. De feindre cette banalité à laquelle il se voulait étranger. Ainsi qu’observer. Poser son regard fardé sur ce qui l’entourait : s’en instruire.
Tout avait débuté avec la rencontre de ce jeune homme –ou plutôt ce gamin, surtout si on comptait la différence d’âge qu’il semblait y avoir entre eux deux. Masamune ne savait même plus qui avait abordé l’autre le premier, ni même pour quelle raison. Cette personne...Ren, s’il se souvenait bien, avait fini par attiser sensiblement son intérêt ; il était –encore une fois- distrayant. Ils s’étaient mis à boire, un peu, puis il avait embarqué Masamune « dans ce genre d’endroit ». Avec le recul, il était plus qu’évident qu’il s’était laissé convaincre sans grande résistance ; il ne pouvait pas nier certains de ses faiblesse –ou plutôt ses « penchants ». Ainsi donc, il avait pris la décision de profiter un maximum de cette nuit, et ce en la passant en très charmante compagnie. Compagnie qui, avec toutes les substances illicites qui circulaient bon train, s’était révélée pour le moins...enthousiaste. C’était précisément ce à quoi il pensait en cet instant, plaquant presque douloureusement une main contre son cou ornée de stigmates violacées parmi lesquelles on pouvait distinguer les traces, suspicieuses, de morsures. En réajustant ses cheveux encore ébouriffés, il se surprit à penser, ironique, que ce genre de choses n’étaient bientôt plus de son âge. Il était cependant inenvisageable de les stopper pour autant.
Le jour commençait déjà à se lever : encore une nuit qui lui avait filé entre les doigts ; mais une nuit qu’il avait su apprécier pleinement. Il s’écarta du mur contre lequel il s’était adossé pour recouvrer une partie de ses esprits encore confus par l’impétuosité des évènements de la veille. Il savait, « à peu près » où il se trouvait ; c’était un bon début. Après, quant à savoir comment rentrer ... Un instant, il pensa à Ren : où était-il ? La dernière fois qu’il l’avait vu au cours de la soirée, il était –lui- en compagnie féminine. Quant à savoir ce qu’il faisait...il ne s’était pas plus attardé là dessus. Mais, une fois le matin venu, cette question lui trottait dans la tête. A l’heure actuelle, peut-être était-il même déjà parti.
Il crut l’apercevoir un peu plus loin de lui, mais l’attitude du jeune homme qu’il voyait semblait contraster avec celle de celui qu’il avait rencontré la nuit dernière. Pourtant...à y regarder de plus près –il s’était avancé- il s’agissait indéniablement de lui. Alors qu’il s’approchait de lui, le comportement de Ren le laissa perplexe ; où était passé le gamin sûr de lui ? Pourquoi pleurnichait-il ? Et surtout...pourquoi s’excusait-il de la sorte ?
Mama le détailla un instant, ne sachant comment réagir. Avait-il trop bu au point de ne plus se souvenir de quoi que ce fut ? Il sentit un sourire naître au coin de ses lèvres obscures, le retint de justesse pour ne laisser apparaître qu’une étrange grimace. Si Ren ne se souvenait plus de rien et se trouvait dans un tel état de panique...peut-être que... Peut-être qu’il allait pouvoir continuer de s’amuser. Peut-être. « Pourquoi est-ce que tu t’excuses ? »lui demanda-il, sourcil arqué. « ...C’est à cause de ce qu’il s’est passé hier ? » Cette dernière question restait évasive, volontairement. Masamune ne demandait qu’à voir la suite de ses réactions, et ce qu’il pouvait en tirer...




_____________________________
P R I D E
『世界の終わりを歌う。』

Revenir en haut Aller en bas
Inoo Ren
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
15/10/2016

messages :
238

pseudo :
Kastielle

avatar + © :
Yamada Ryosuke

âge du perso :
20

emploi/études :
on sait pas trop ou il trouve sa tune

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Nov - 18:25

Fear and tears
Masamune & Ren
Demons are like obedient dogs; they come when they are called.

J'entends la voix d'un homme , je sursaute presque en me recroquevillant un peu plus , je n'ose toujours pas levé le visage , mes larmes continuent de glisser sur mes joues alors que je reste désormais silencieux. Il fait si froid , mon corps tremble et je réponds simplement
« Je ne sais pas »
Pourquoi je m'excuse ? Bonne question ! Comme si je pouvais me souvenir de ce qu'il avait fait ... comment ne pas paraître bizarre aux yeux du monde si dans certain moment je ne me rappelle même pas de leurs visages ou même de leurs noms ? Je déteste cette sensation malsaine de ne pas me souvenirs des choses les plus étranges que je peux faire.
Ce qu'il s'est passé hier ? Mon corps se tend ! Dans un sursaut, je relève enfin la tête vers mon interlocuteur , les sourcils froncés, expression de chien battus ! Il s'est passé quelque chose hier ? Je panique encore un peu, d'une voix tremblante , exprimant crainte et anticipation du pire je lui demande
« Je ne me rappelle plus très bien ... euh ... il .. il s'est passé quelque chose ? »
je commence à la regarder , il a un look spécial ! On dirait une poupée ! Mais qu'est-ce que je fous ici ? Son physique me donne l'étrange sensation d'avoir affaire a quelqu'un d'irréel ! Je le dévisage un petit moment avant de détourner le regard toujours embué par des larmes qui, cela dit, se calment peu à peu.
J'avale ma salive , toujours en boule le visage relevé
« On ... on est ou ? »
je dois avoir l'air d'un idiot ... surtout si c'est lui qui l'a emmené ici ... ce qui serait fort possible ! Je ne veux pas toujours l'admettre , mais j'ai la sensation de bien le connaître. ... car il est moi!
Je détailles de nouveau l'homme devant moi , mes yeux s'écarquillent lorsqu'ils se posent sur son cou , ma respiration s'accélère ... je panique totalement.
« C'est ... euh ... c'est moi qui ?? Enfin ... dans votre cou ... »
Je n'arrive même pas à aligné deux mots. Je n'ai pas fait ça n'est-ce pas ? A ce moment la , j'entend cette vois dans ma tête ,ma vois , ou plutôt la sienne NON ! Je ne veux pas le laisser apparaître !
Je ferme les yeux , prend une grande respiration et tente de me détendre alors que mes larmes redoubles silencieusement.
Je repense à tous les coups que je me suis pris parce que « Ren il est PD !!! » j'entends encore leurs rires dans ma tête , et les cris de mon père. Non ! Je n'ai pas fait ça ! Je ne suis pas ce genre de personne !
Made by Neon Demon

_____________________________

« Animal I Have Become »
So what if you can see the darkest side of me? No one will ever change this animal I have become Help me believe it's not the real me Somebody help me tame this animal©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Ame Masamune
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
01/11/2016

messages :
61

pseudo :
INCUBUS / 夢魔

avatar + © :
Tsuzuku (Mejibray) + ©️myself



Erratic Masochist

âge du perso :
30

adresse :
Shinjuku (Ni-Chôme), bb ♥

emploi/études :
Propriétaire d'un bar gay ; le Belphegor - 淫魔

décore ton profil :


BEAUTIFUL DEFORMITY



❝ In the womb, what the Fate decided ? ❞

裂けだした未来 飾る言葉が無い
その愛から今 飛び立つ

━━━━━




夢を売りましょう〜

❝ We awake in the shadow of the city, the incubi that made you hungry, playing dreamy melodies from caskets shrouded in darkness. Ominously throwing back our shoulders, we spit. When children are dreaming in the city ruled by neon lights I smile scornfully at the funeral processions of the corpses who sought delight. ❞

━━━━━


Lustful Pride



You buy dream, you buy love.
You buy me.


❝Welcome to Belphegor


Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Nov - 23:55





A peine avait-il parlé qu’il vit le jeune homme se recroqueviller un peu plus contre le mur, tremblant de la tête au pied comme s’il était glacé jusqu’à l’os. Comme s’il était terrorisé. Loin de s’en inquiéter, Mama trouva cela intriguant. Cette situation était pour le moins cocasse –si l’on pouvait la définir comme telle. Ren qui avait presque orchestré toute cette joyeuse pagaille, qui semblait même en avoir largement « profité », se retrouvait comme un gamin perdu une fois le matin. C’était...amusant. Peut-être était-il encore sous l’effet de certaines drogues consommées la veille ? Etait-il en proie à quelques hallucinations ? Masamune avait déjà pu être témoin de ce genre de choses, et cela le confortait dans sa résolution à ne jamais user de tous ces produits ; premièrement parce que quelqu’un comme lui était bien au dessus de toutes ces maigres distractions humaines qui les aidaient, futilement, à échapper à leur condition ; et secondement, parce que le sexe lui était –et de loin- bien plus distrayant. Il fallait aussi noter que, jusqu’ici, aucun effet indésirable n’en avait jamais découlé pour lui. Au contraire.
Enfin, Ren leva les yeux vers lui, le regarda. Mama constata que son regard était larmoyant ; pleurait-il réellement ? Il l’écouta un bref instant, presque déconcerté. Il venait presque à croire qu’il s’agissait d’une personne totalement différente, dotée d’un tout autre caractère. Cela ne faisait qu’attiser davantage son intérêt. Quand le jeune homme posa maladroitement les yeux sur son cou, sa réaction l’intrigua -l’amusa- encore. Il y avait énormément de personnes ici : celle à l’origine de ces marques violacées pouvait être n’importe laquelle ; et pourtant, il envisageait directement sa responsabilité. Aussi...cela sonnait étrangement dans la bouche de quelqu’un qui avait passé toute sa soirée en compagnie de femmes. Comment pouvait-il donc envisager –même à tord- ce genre de possibilité ? Même dans un état « second », Masamune savait parfaitement qu’il lui était totalement impossible de s’approcher de la gent féminine. Un sourire félin étira ses lèvres. Tout cela était intéressant, en effet.
Il s’accroupit doucement à sa hauteur, l’observant d’abord silencieusement. A vrai dire, il ne comprenait pas l’origine de ses larmes. Peut-être lui faisait-il peur ? On avait déjà dit de lui qu’il était impressionnant, mais de là à le trouver effrayant ... « S’il s’est passé des choses ? Oui, je suppose qu’on peut dire ça... »répondit-il dans un léger rire, passant une main dans ses cheveux pour les tirer en arrière dans un geste las. Il jeta un regard autour d’eux, regardant les corps qui gisaient un peu partout. L’endroit où ils se trouvaient... C’était pourtant Ren qui l’y avait traîné, la nuit dernière. Il décida cependant de ne pas faire de commentaires là dessus ; pour le moment. « A vrai dire...je ne sais pas trop »répondit-il distraitement. « Enfin pas exactement. » Il disait la vérité. De toute évidence il s’agissait d’un endroit malfamé...et dans les alentours de Minato, s’il se souvenait bien.
Mama arriva finalement à sa dernière question, ne pouvant cacher son petit rictus. « Ah...ça ? » demanda-t-il en désignant sa peau martyrisée. « Tu n’arrives pas à te souvenir non plus ? » C’était plus fort que lui ; il avait besoin de se distraire, de la même façon qu’un chat ressentait le besoin de tyranniser la souris qu’il venait d’attraper. « Peut-être devrais-je t’aider à te souvenir, justement ? »glissa-t-il sur un ton doucereux, se risquant à toucher sa joue du bout des doigts. N’importe qui aurait eut un problème de conscience à tourmenter un gamin en pleurs de la sorte. Mama n’avait cependant pas de conscience. Il cherchait juste à s’amuser : comme un enfant capricieux, qui ne savait différencier le bien du mal.




_____________________________
P R I D E
『世界の終わりを歌う。』

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
do you use emojis ?
profil

Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN:  
 Sujets similaires
-
» [Validée]Let's Party Masamune Date In This Place !
» Tears of my Hearth... [0/3] Celesty is there!!!!!! :P
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» 07. My tears dry on their own
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]