Partagez | 
 

 sound of fire ft. dakota

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mori Kanto
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
25/10/2016

messages :
24

pseudo :
immortan joe

avatar + © :
one bb + ava : ©️ RYO MON AMOUR ; sign : ©️ minori

emploi/études :
chien de garde la nuit et étudiant en langues le jour

décore ton profil :
☾ if the world sets in fire, and if life is frozen in time ☾

murder lives forever and so does war. It's survival of the fittest : rich against the poor. At the end of the day, it's a human trait, hidden deep down inside of our DNA. is it running in our blood, is it running in our veins, is it running in our genes, is it in our DNA. humans aren't gonna behave, as we think we always should. we can be bad as we can be good.


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Nov - 16:56

Le petit soldat savait ce qui l’attendait en pénétrant dans ces bâtiments qui puaient la souffrance et la poudre, et encore plus dans ce bureau dont le parfum de la soumission chatouillait ses narines et son ventre. Est-ce que kanto avait peur de dakota ? ni oui, ni non. son chef avait des traits vulgaires et sa voix éraillée en faisait trembler plus d’un, les muscles prenants de ses bras vous abimaient la peau sous une chaleur que le marmot savait apprécier au fond de lui. cependant, l’étudiant en avait connu des brutes qui n’auraient fait qu’une bouchée de dakota : ou non. après tout, est-ce que kanto n’avait pas déjà eu ce qu’il voulait ? est-ce que son patron n’avait pas payé le prix pour l’avoir dans son armée ? cette nuit où des geignements, des pleurs et des supplices s’étaient délicieusement échangés entre les deux ? le gosse avait dégusté cette chaire hostilement brunie par le soleil avant d’accepter de montrer patte blanche sous le compte de ce dealer. Alors il le laisse parler, débiter de manière aussi sensuelle que dangereuse les poisons qui sortaient de ses lèvres que kanto avait dégustées maintes fois en une soirée. Plus dakota faisait siffler sa langue venimeuse près de son oreille, plus le petit avait envie de devenir insolent à son égard. Il leva ses yeux perdus vers le plafond nacré avant de revenir planter ses pupilles dilatées dans celles de son chef. L’enfant poussa alors un grognement quand il sentit ses épaules se voûter sous la pression de l’asiatique. Ses petits crocs dépassèrent légèrement de ses lèvres avant de finalement se faire lâcher : et quoi ? ce n’était pas lui qui préparait les doses après tout, il se contentait de l’amener au client et de lui tailler une pipe si ce dernier se montre un peu trop entreprenant. C’était bien pour cette raison que dakota l’avait engagé non ? kanto finit par hausser les épaules comme début de réponse avant de croiser ses petits bras impuissants « - si vos doseurs ne passeraient pas leur temps à fumer la conso qu’ils envoient après, peut-être que les emballages seraient à leur compte. » lâcha froidement le marmot de son air dédaigneux et insolent. Le japonais ne put, cependant, s’empêcher de frissonner sous les menaces de son ainé tant il le trouvait envoûtant et toxique. Kanto se mit alors à regarder autour de lui, ce petit empire dans lequel il n’est que coursier ou garçon de plaisir. Ses mèches de cheveux virevoltèrent un instant alors que le plus jeune se rapprocha de dakota sans trop le coller cependant. « - soyez plus sévère avec moi alors. Mais je n’en serai pas plus docile. » l’égaré lui offrit un sourire avant d’à son tour, sortir une cigarette industrielle et l’allumer de son briquet tempête, jouant machinalement avec ce dernier qui glissait entre ses doigts avant de venir s’écraser au sol. Kanto poussa un nouveau petit grognement agréable alors qu’il s’abaissait par terre pour ramasser l’objet, cherchant volontairement les cuisses de dakota auquel il s’accrocha pour remonter, fixant son visage à quelques millimètres du sien « - à votre place je ne m’en ferai pas pour votre royaume. Il ne peut que décoller. » son visage se pencha sur le côté alors qu’un sourire vint éclairer son innocente insolence : il savait que son boss aimait les femmes, mais il pouvait bien réessayer après tout car lui était assez résistant pour supporter sa violence.

_____________________________
i live, i die and i live again ☾
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN:  
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» MILLA ♣ set fire to the rain