Partagez | 
 

 STOP ME BEFORE I KICK HIS ASS ! FT. INHO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nakagawa Tatsuya
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
370

pseudo :
景色 - Keshiki (anciennement Aki)

avatar + © :
Young K (day 6) + mon cadeau par @me


Don't mess with my  band

absence :
Nop

adresse :
Il vit dans un beau loft à Meguro avec sa squatteuse préférée : Nao ♥

emploi/études :
son père le force à faire des études de médecine, mais il a trouvé toute une bande de filles qui lui ont gentiment proposé de prendre tous les cours pour lui. De cette manière il peut profiter amplement de sa jeunesse et s'éclater avec son groupe.

décore ton profil :
Everything is great when you don't give a shit


i will always be there for you babe


My other Half


Tatsuryo Power !


I love to bother you bro


Wait until I catch you






#TeamOP
#TeamForceur
#TeamVegas
#TeamLarve


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Nov - 18:05



❝ Stop me before I kick his ass❞
Inho & Tatsuya


Tenue   + Une fois de plus. Une fois de plus il avait dû fermer sa gueule et se plier à la demande de son père. Pour changer, il avait été à nouveau traîner dans une de ces soirées mondaines dont il raffolait tant ! Le plaisir, il était tellement content ! Ironie quand tu nous tiens. Bref il avait encore une fois eu le droit aux consignes de son paternel, qui lui avait rappelé  pour la énième fois qu'il représentait la famille Nakagawa et qu'il avait donc une image à préserver et surtout à ne pas ternir. Autant vous dire, tout ça rentrait dans une oreille avant de sortir par l'autre. Il avait entendu ce genre de discours tout au long de son existence, si bien qu'il pourrait les réciter comme un poème qu'on vous demande de présenter devant un auditoire. Seulement contrairement à un poème, ses paroles n'étaient ni remplies de ne serait-ce d'une once de beauté ni même plaisante à apprendre. Bien au contraire, elles lui rappelaient à quel point il était le pantin de son père. Une marionnette juste bonne à se taire et faire acte de présence. Il ne supportait plus ses chaînes qui le retenaient, il commençait à vraiment être a bout à présent. Mais il n'avait pas le choix, il devait le supporter, juste encore un peu. Une fois son groupe lancé, à lui la liberté tant méritée ! Il se le répétait à chaque fois qu'il mettait les pieds dans ces bâtisses immenses remplie de marbre et de bien des richesses du monde histoire d'être un peu plus tape à l'œil. A croire qu'ils ne connaissent pas le mot sobriété. Cet excès de luxe et tout ce genre de choses qui en éblouiraient plus d'un avait le don de lui donner la nausée. Il n'y avait pas à dire, il n'était vraiment pas fait pour ce monde. Une fois arrivé sur place dans son magnifique costume de pingouin, car entre nous c'est ce qu'il avait l'impression d'être avec ce costume sur le dos, ses boots et sa veste en cuir lui manquait terriblement pour le coup. Rapidement, il avait dû mettre en place son « masque » et c'était donc avec le sourire le plus faux de la terre qu'il commença a saluer tous ces inconnus aussi faux que son sourire. Une fois les poignets de main et les politesses faites son père l'envoya faire sa pute. Non vous ne rêvez pas, enfin il ne devait pas coucher avec toutes les filles de bonnes maisons au grand non ! Imaginez le scandale ! Il devait juste les draguer comme jamais pour les mettre dans sa poche avant de partir quand elle devenait trop entreprenante. Bref c'était une espèce de pute soyons francs. À croire que son père prenait un malin plaisir à le jeter tel un bout de viande dans la fausse au lion.
Une fois la soirée qui lui avait paru interminables vu les cas qu'il avait dû se coltiner, était fini il prit la voiture avec son père avant que celui-ci le dépose un peu plus loin. Alors, qu'il s'apprêtait à partir sans un mot envers son tortionnaire, car entre nous c'était ce que son père était pour lui, le tyran lui glissa froidement: "La semaine prochaine, il y a un autre gala. Je passerais te chercher vers 20h, ne me fais pas attendre." et sans un mot la voiture démarra et laissa derrière elle un Tatsuya perdu. Ce n'était pas un gala tous les mois dans le contrat ?! Ce vieux radin la lui faisait à l'envers maintenant ! Plus qu'agacé face à sa soirée plus que merdique et cette nouvelle déconcertante, Tatsuya rentra dans le premier bar qu'il aperçue histoire de décompresser un peu avec l'aide de l'alcool, car il en avait vraiment besoin pour le coup. Une fois entré un s'installa au bar et commanda directement un shoot histoire de se rafraîchir, puis il opta pour un autre alcool fort à déguster cette fois-ci. Alors qu'il ruminait encore les événements précédents, il remarqua qu'un homme plus âgé s'était assis à ses côtés. N'y prêtant guère attention comme à son habitude Tatsuya continuait de boire. Seulement, la main qu'il sentit se poser sur sa cuisse le poussa rapidement à s'intéresser à son voisin. Il observa la main deux secondes avant de lui dire d'un ton glacial le verre toujours à la main "Dégage-là vite fait avant que ça parte en couille." au moins il était prévenu. Tatsuya était déjà assez vénère ce soir, pas besoin d'en rajouter une couche. Toute personne naturellement constitué aurait compris le message pas vrai ? Seulement ce con ne l'avait pas saisi vu qu'il laissait sa main et encore pire, il commençait à vouloir la lui caresser. Wrong move. Autant vous le dire direct, le sang de Tatsuya ne fit qu'un bond. Il saisit violemment la main de ce lourd et la lui retourna dans le dos avant de lui dire "Je t'avais dit quoi au juste ? Tu es sourd ou bien tu es un abruti fini ?" le problème avec Tatsuya, c'est qu'une fois lancé on ne l'arrête plus et quand il est aussi furax qu'à présent s'est encore pire "J'crois qu'il y a un truc que tu n'as pas saisi quand JE te dis dégages, tu dégages et m'obéit comme un gentil toutou sans poser de questions. Or qu'est-ce que tu as fait toi ? Tout l'inverse." il le regarda avec un air sadique collé sur le visage "Alors, maintenant je fais quoi de toi hein ? Je vais te faire comprendre le sens du mot dégages ou bien...." il le regardait et s'amusait à le voir aussi effrayé. Il était limite à deux doigts de se faire dessus. Était-il si flippant que ça ? Il décida de prolonger son petit jeu malsain "... Je t'emmène à l'extérieur histoire de te faire comprendre qu'il ne faut jamais me faire chier." Il lui fit un sourire avant d'ajouter "Sois rassuré, dans les deux cas tu auras mon poing dans ta gueule". Il prenait son pied à martyriser ce vieux pervers, mais il fallait vite que quelqu'un intervienne pour lui sauver les fesses, car sinon il risquait d'avoir en plus de sa main violette à cause de la pression trop forte que Tatsuya exerçait sur son poignet, la gueule en sang, de quoi ravir les médecins à l'hôpital.
 


© Pando

_____________________________


« I'm drowing in music »
THAT SAYS ALL THE THINGS MY HEART HAS BEEN SCREAMING© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Baek Inho
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
28/10/2016

messages :
145

pseudo :
mimi-pousse

avatar + © :
Kim Jaejoong + @idontknow

âge du perso :
24

emploi/études :
Barman/Mannequin + Etudes littéraires

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Nov - 22:16

Tenue ◘ Vingt et une heure, il reprenait son service après une brève pause de vingt minutes - décidément, les vingts le poursuivait ce soir -, il avait dégusté avec affliction sa nicotine, en prenant même une deuxième lorsqu'une fille un peu trop collante à son coup, s'était donné pour but de lui décrocher un baiser. Stupide pari qu'il avait facilement deviné en apercevant quelques pimbêches si peu vêtues - et totalement immonde avec leur couche de peinture sur le visage - en train de pouffer non loin d'eux, des regards attentifs et rieurs sur eux.
Il n'était pas bien difficile d'en déduire que la pauvre petite avait reçu un gage afin d'amuser la soirée de ses amies. Drôle d'amitié, c'était bien pour cela qu'il avait du mal à s'entourer de gens. Soupirant, il esquissa un demi-sourire envers la demoiselle, solidarité ou véritable connard ? Il avouait que lui-même avait du mal à trancher, aujourd'hui, il n'était tombé que sur des cons, des chieurs et il en passait, il était arrivé en retard, avec peu dormi, s'était pris plus d'un plateau dans les coudes, tout ça pour apprendre qu'il finirait plus tard que prévu - disant ainsi adieu à sa petite soirée et son plan cul du même coup -, autant dire, ce soir, c'était pas le moment d'en rajouter une couche, il avait qu'une envie, déverser sa colère sur quelqu'un.
Inspirant profondément, il se décida finalement pour opter pour un petit baiser sur la joue, la voyant rougir de surprise, telle une pucelle excitée et il écrasa son mégot pour disparaître dans le vestiaire.
Pour sur, elle allait se faire charrier par ses amies d'un soir, probablement par jalousie.

In-ho était au bar maintenant, servant les clients avec une lassitude à peine dissimulée, un chiffon sur l'épaule, un verre dans l'autre, il servait une simple pression qu'un homme venait de commander. Lui n'avait pas l'habitude de se retrouver le cul sur une chaise, l'âme perdue, le cœur peut-être brisé. Le gratifia d'un sourire, il lui posa la pinte et prit l'argent - pas besoin de faire l'appoint - mais son regard fut vite capturer par la petite scène qui se déroulait devant ses yeux, de l'autre côté du comptoir.
Pour le moment, il ne tenta rien, préférant voir où cela pourrait aller, mais il déplaça son collègue pour se rapprocher, histoire d'être prêt à intervenir.

Néanmoins, il grimaça, ce jeune type avait tout l'air d'être passablement énervé ce soir et c'était ce pauvre pervers qui en faisait les frais. Bien sûr, il comprenait que c'était affreusement chiant lorsqu'ils s'y mettaient, mais de là à la martyriser, il aurait fait pareil ouais, mais ils étaient dans un bar, dans le bar où il travaillait et il ne pouvait tout bonnement pas laisser une telle scène se dérouler.
Oh, non pas pour la sécurité du vieux, mais plus par obligation, c'était dans le règlement, éviter que des conflits - encore plus s'ils interféraient à l'intérieur - ne se créent.
Sa main agrippa celle du plus jeune, et la tira pour faire lâcher sa prise, son regard se durcit, il prit le pervers par son col et l'éloigna, lui tenant fermement le bras, il fixa l'autre client d'un oeil peu appréciateur.
"Pas de baston dans notre établissement", ton sec et dur, il se devait de s'imposer s'il voulait se faire respecter. "Si tu cherches les problèmes, tu ferais mieux d'aller boire ailleurs."
Il connaissait parfaitement ses yeux brillants de colère, c'était un peu les mêmes qu'il possédait autrefois, lorsqu'il aimait se confondre dans les bagarres de quartier, affronter l'adrénaline d'un gang adverse.
Cependant il ne lui laissa pas le temps de répliquer, qu'il embarqua l'autre mec à sa suite, pour le sortir - on déteste les pervers ici ! - non sans oublier de lancer un petit sourire charmeur au petit prude. Faut dire que malgré son comportement, il était plutôt pas mal comme type, un peu son genre. Pas sûr qu'il soit de ce bord mais In-ho avait tendance à faire de son diction - "qui ne tente rien, n'a rien" un hymne de vie, donc il essayait, quitte à ne pas réussir. Bien que cela n'arrivait que très rarement.

Après avoir sortir l'autre phénomène ambulant, qui malgré qu'il était encore flippé et perturbé par ce qu'il s'était passé, gueulait devant l'accueil peu chaleureux, et la façon dont on le traitait.
Le serveur ne répondit rien, il préférait ne pas rentrer dans ce jeu, ça pourrait l'énerver à son tour. Puis, reparti pour le bar afin de continuer son service.
Se postant juste en face de lui, un grand sourire éclaira son visage, bien la soirée promettait d'être intéressante finalement. Un petit retournement de situation.
Attrapant le verre vide, il demanda d'une voix un brin taquine "Que reprends-tu à boire, ma petite prude ?"
Oui, c'était fait exprès ce surnom, oh, il ne savait pas comment il allait réagir, mais certainement pas de la même façon qu'avec l'autre, sinon, In-ho ne se laisserait pas faire non plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN:  
 Sujets similaires
-
» 05_ i just can't stop loving you
» 01. Don't stop me now !
» Kick-Ass ? Moi ? ... Noooon ! Vous devez faire erreur ! Moi c'est Val ;)
» Arene Kick
» 222 t-shirts et du stop-motion