Partagez | 
 

 DADAISM SPIRAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ame Masamune
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
01/11/2016

messages :
61

pseudo :
INCUBUS / 夢魔

avatar + © :
Tsuzuku (Mejibray) + ©️myself



Erratic Masochist

âge du perso :
30

adresse :
Shinjuku (Ni-Chôme), bb ♥

emploi/études :
Propriétaire d'un bar gay ; le Belphegor - 淫魔

décore ton profil :


BEAUTIFUL DEFORMITY



❝ In the womb, what the Fate decided ? ❞

裂けだした未来 飾る言葉が無い
その愛から今 飛び立つ

━━━━━




夢を売りましょう〜

❝ We awake in the shadow of the city, the incubi that made you hungry, playing dreamy melodies from caskets shrouded in darkness. Ominously throwing back our shoulders, we spit. When children are dreaming in the city ruled by neon lights I smile scornfully at the funeral processions of the corpses who sought delight. ❞

━━━━━


Lustful Pride



You buy dream, you buy love.
You buy me.


❝Welcome to Belphegor


Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Déc - 17:30





Ce soir, Mama se sentait comme un lion en cage. Il y avait des jours comme cela ; des jours où il se sentait empli d’un trop plein d’énergie qu’il n’arrivait véritablement à évacuer. Etrange mélange d’excitation et de rage, accompagné d’un soupçon de folie. Il éprouvait comme la subite envie -brute, inexpliquée- de se défouler sur n’importe quoi. N’importe qui. Tirailler. Tenailler. Détruire. Cela, en soi, n’avait aucun sens. Lui-même ne comprenait pas d’où lui venait ces semblants de pulsions. Il n’avait pourtant jamais cherché à les faire disparaître ; seulement à les assouvir.
Tout en regardant le personnel du Belphegor s’affairer pour préparer l’arrivée des clients, lui, accoudé au bar, soupirait. Ses doigts tatoués lissaient machinalement les quelques mèches de cheveux blonds qui retombaient sur ses épaules. C’était un réflexe inconscient, une habitude qui le prenait lorsqu’il avait besoin de s’occuper. Car il s’ennuyait. Il s’ennuyait profondément, oui. Et, à son plus grand dam, Asuka avait pris un jour de congé ; personne n’était donc là pour égayer sa soirée d’une quelconque façon. Il y avait bien les clients qui feraient leur entrée dans quelques heures, mais...mais il doutait fort que ces personnes banales, ces « autres », étaient susceptibles de le distraire suffisamment. Masamune se décida finalement à aller s’asseoir derrière le comptoir, place qui lui était attribuée d’office. Il héla un des barmans pour qu’il lui serve un martini ; l’intéressé s’exécuta immédiatement avant de retourner à ses occupations. Mama eu un sourire aigre. Tous avaient fini par comprendre –à leur dépends- qu’il valait mieux éviter toute interaction avec leur patron lorsqu’il semblait s’ennuyer de la sorte. On lui attribuait la fâcheuse manie de « taquiner » -parfois de trop- ceux qui avaient le malheur de lui tomber entre les griffes. Sûrement par véracité, ces propos le faisaient rire doucement.
Il s’était habillé à l’image du personnage qu’il se sentait être aujourd’hui : fantasque. Le trois pièces qu’il revêtait était aux couleurs de son humeur : noir, blanc et rouge. Mama était même allé jusqu’à se maquiller en conséquent, des lignes écarlate soulignant ses yeux lourdement chargés de fards et de faux cils duveteux. Ses lèvres, elle, étaient teintées d’un noir charbonneux. De la sorte, il était peut-être encore plus impressionnant qu’à l’ordinaire. C’était exactement l’effet qu’il cherchait à produire.
Quelqu’un poussa la porte du bar. Masamune leva la tête, légèrement agacé. « L’établissement est fermé, nous ouvririons dans... » Quand ses yeux se posèrent sur les nouveaux arrivants, il s’arrêta en plein milieu de sa phrase. Au vu de leur allure, ce n’étaient certainement pas des clients. Cette constatation lui décrocha un sourire. Peut-être qu’il allait finalement trouver le moyen de s’amuser pour la soirée ?



_____________________________
P R I D E
『世界の終わりを歌う。』

Revenir en haut Aller en bas
Nasu Takumi
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
22/10/2016

messages :
86

pseudo :
DIEU WESH ALORS.

avatar + © :
Kim Jong Hyeon + @ivana la douceur samer ; icônes @ethereals +VICTOR HUGO LA BOTEY

adresse :
meguro. ça pue le luxe et les enculés. numéro 14, la porte est ouverte à qui le mérite.

emploi/études :
étudiant, pourtant dans l'entreprise familiale nasu, sauf que c'est une façade qui cache des trafics mafieux et autres affaires illégales.

décore ton profil :
HIROSHI DOIT VIVRE PUTAIN DE SAMER (oui, pas sa mère)


Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Déc - 13:51

dadaism spiral
ft masamune


Takumi. Le clan. La famille. Les affaires illégales. Lui, son lot quotidien. Et les coups de téléphones du paternel. Il lui donne souvent des missions. Des noms, des visages. Tout à abattre. Et Takumi, il doit s’exécuter. Débusquer les recherchés, sans se salir. Il ne peut pas dévoiler toutes ses cartes. Et ce soir, c’est une nocturne comme celles-ci. Il est assis, dans ce fauteuil, là seul. À contempler l’extérieur. La vue apaisante. Peut-être parce qu’il est dans le noir et qu’il ne voit que les lumières qui dansent. Le noir, ça le calme. Lui évite de penser à ce qu’il a détruit ou pourrait briser. Parce que Takumi en a fait des dommages collatéraux et que leurs noms, leurs visages, ils lui restent. Ancrés dans sa tête, comme un putain de disque rayé qui n’arrête pas de tourner. De se mettre en marche et lui, il n’y peut rien. Il est impuissant et peut-être qu’il s’est accoutumé à tout ça. À ce vide. Possiblement parce que ce gars le comblera. Il a le secret espoir qu’il efface tout. Et qu’ensemble, ils ne fassent que du bien. Du beau, sans douleur, sans peine. Mais quel amour y a t-il sans peine ? Aucun, logiquement, ça fera mal à un moment, non ? Il est seul face à ses pensées. Abandonné, totalement abandonné quand le téléphone retentit. Il décroche, machinalement, les yeux toujours rivés vers le bas. Les passants qui ressemblent à des petits points inexistants. ‘allo’ premier mot qu’il dit. Et la voix lui répond. Papa, papa. Il le sait rien qu’à sa respiration. Et là, Takumi attend l’ordre. La mission. Et les mots fusent, comme des balles. Puis ça raccroche. Et il sait. l’assaut va se lancer. Takumi se lève. Et seulement éclairé par l’extérieur, il va chercher le nécessaire. Une arme. On ne part pas à la guerre sans rien. Et puis il prend son portable. Compose le numéro de ses acolytes. Et son cerveau répète les informations. Le nom du gars, la photo envoyée par son père. Le bar, tout. Et puis il part. Dans la nuit noire. Il les rejoint. Marche à leurs côtés, nullement effrayés. Et tous ensemble, ils poussent la porte du bar pas encore ouvert. Ils n’ont pas d’autre choix et puis, qui s’y opposerait ? Ils vont trouver cet enfoiré et lui faire bouffer ses couilles. Les histoires de thune, ça finit toujours mal à ce qu’il paraît. ‘l’établissement est fermé, nous ouvrirons...’ et ça se coupe. Plus de son, que de l’image. Un sourire sur les lèvres de ce gars, pas un employé, c’était certain. Takumi s’avance. Un pas de plus que ses hommes. Enfin, ceux du clan. « on est pas là pour boire un verre. » il se plante en face de lui. Le fixe. « on recherche quelqu’un. » il sort son portable et lui montre la photo du gars. « il vient souvent ici d’après les rumeurs. On a quelque chose à régler avec lui. Sagement, bien sûr. »



_____________________________
MY GHOST, WHERE'D YOU GO ?
  · *  ✧ . ˚ .  ✷ ·
demain dès l'aube je partirai
sans rien voir au dehors
sans entendre aucun bruit
triste et le jour pour moi
sera comme la nuit.


ORGIE GHIBLI #teamforcing  #teampropagande
Revenir en haut Aller en bas
Ame Masamune
do you use emojis ?
avatar
profil
date d'installation :
01/11/2016

messages :
61

pseudo :
INCUBUS / 夢魔

avatar + © :
Tsuzuku (Mejibray) + ©️myself



Erratic Masochist

âge du perso :
30

adresse :
Shinjuku (Ni-Chôme), bb ♥

emploi/études :
Propriétaire d'un bar gay ; le Belphegor - 淫魔

décore ton profil :


BEAUTIFUL DEFORMITY



❝ In the womb, what the Fate decided ? ❞

裂けだした未来 飾る言葉が無い
その愛から今 飛び立つ

━━━━━




夢を売りましょう〜

❝ We awake in the shadow of the city, the incubi that made you hungry, playing dreamy melodies from caskets shrouded in darkness. Ominously throwing back our shoulders, we spit. When children are dreaming in the city ruled by neon lights I smile scornfully at the funeral processions of the corpses who sought delight. ❞

━━━━━


Lustful Pride



You buy dream, you buy love.
You buy me.


❝Welcome to Belphegor


Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 23:08





Masamune savait sans vraiment savoir, devinait plus qu’il ne comprenait. La situation lui était plutôt familière. Il se sentait comme nostalgique. Peut-être était-ce la raison au sourire qui ne quittait pas le coin de ses lèvres. Il avait fréquenté ce genre de personne. Il avait vu ce genre de chose. Sans réellement y prendre part. Du moins pas tout à fait ; pas totalement.
Le personnel du bar s’était arrêté, glissant des regards interloqués en direction des nouveaux venus. Regards quelque peu nerveux. Mama y répondit par un bref haussement d’épaules, flegmatique. Ce genre de situation arrivait parfois. Il était même étonné que cela advienne aussi tardivement ; ses anciennes fréquentations avaient quelque peu déteint sur lui et, il n’était pas sûr de pouvoir affirmer que le Belphegor n’avait absolument rien à se reprocher.  Cependant, les individus –leur chef ?- annoncèrent bien vite le but de leur venue. Masamune regarda distraitement la photo, accoudé de façon nonchalante au bar. Oui, cette tête lui disait bien quelque chose : un vieux vicieux, qui venait toujours se rincer l’œil après de la jeune clientèle. Problème d’argent. Sans doute –c’était toujours à cause de l’argent. « Ah, cet homme... »laissa-t-il échapper, presque indifférent. Cela ne l’étonnait même pas, à bien y réfléchir. Mais...ce n’était pas pour autant qu’il comptait se montrer très conciliant. Il fallait dire qu’il s’ennuyait à mourir ; l’occasion était trop belle.
Il les regarda tour à tour, se demandant si le jeu en valait la chandelle. Après une courte réflexion, il partit à nouveau d’un large sourire. Il était certain qu’il ne risquait pas grand chose à vouloir se distraire avec ce genre de personne. Il posa les yeux sur celui qui semblait être le leader ; c’était effrayant de constater à quel point il pouvait être jeune. Il était rare d’entrer dans ce domaine par hasard ; on y appartenait généralement dès sa naissance. Sauf exception, évidemment. Naturellement, il s’adressa à celui qui lui faisait face. « Dis à tes molosses d’attendre dehors, ils font peur à mes employés. » Le ton qu’il avait utilisé ne montrait aucune hostilité. Il avait simplement laissé tomber les marques et formules de politesse, insignifiantes à ses yeux. Mama était là chez lui, après tout. Et la situation n’impliquait clairement pas ce genre de fioritures totalement inutiles. Il porta une main à sa chevelure, tordant mécaniquement une mèche blonde. Son regard ne quittait pas celui de la personne qui le fixait ; de toute évidence, lui n’était pas là pour s’amuser. Dommage que Masamune ne l’entendait pas de cette oreille. « Je suis sûr qu’on pourra parler sagement sans eux dans les pattes. » minauda-t-il, appuyant ses paroles d’un nouveau sourire, impénétrable.




_____________________________
P R I D E
『世界の終わりを歌う。』

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
do you use emojis ?
profil

Revenir en haut Aller en bas
 
EMOJIS&CIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
RETROUVE TON CHEMIN:  
 Sujets similaires
-
» DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00
» spiral-juggler dans le 13 !